Mutuelles d'assurances : Covéa AIS passe la vitesse supérieure en gestion des sinistres auto

Mutuelles d'assurances : Covéa AIS passe la vitesse supérieure en gestion des sinistres auto
Yann Calarco © CHRISTIANE LALMANACH/COVÉA

Le dispositif autorisant le chiffrage d'une partie des dommages par les réparateurs, mis en route il y a six mois, prend de l'ampleur, avec, à la clé, une réorganisation du réseau d'experts d'ici à fin 2012.

Le dispositif baptisé Car, pour chiffrage autonome du réparateur, lancé en novembre 2010 par Covéa AIS, la structure de gestion des sinistres de la GMF, de la Maaf et de MMA, commence à porter ses fruits. Ce projet vise à réduire les coûts et la durée d'immobilisation des véhicules en confiant aux réparateurs le chiffrage des dommages les plus simples sans intervention des experts. « Au cours des six premiers mois, les dossiers intégralement traités dans le Car représentent déjà 8% des missions transmises aux 260 réparateurs impliqués », indique Yann Calarco, directeur du pôle performance auto de Covéa AIS.

Rodage encourageant

Ce pourcentage est encore en deçà des objectifs de 15 à 25% envisagés pour 2013 sur le périmètre des sinistres de véhicules de particuliers et d'utilitaires légers. Mais le premier bilan est encourageant. « Le délai moyen de traitement d'un dossier a été réduit de 15% et nous estimons que le processus peut encore être accéléré, affirme Yann Calarco. En revanche, il est trop tôt pour donner des éléments précis sur la réduction des coûts. » Cette première phase de rodage a aussi permis de vérifier que les prestataires s'appropriaient correctement les outils et les procédures.

Les réparateurs doivent ainsi passer le relais à un expert en cas de problème d'imputabilité ou de dommages mettant en cause la sécurité du véhicule. Des contrôles de dossiers traités par les réparateurs et des audits de ces derniers sont également prévus afin de sécuriser le dispositif. Ces prestations ont été définies et testées avec l'Amicale des experts Covéa AIS, avant d'être confiées à une sélection de 89 cabinets sur les 320 qui travaillent pour la Sgam.

Fort de ce premier bilan, Covéa va déployer Car à l'enseigne MMA, après l'avoir appliqué à la GMF et à la Maaf. En outre, en octobre, 250 réparateurs rejoindront les 260 déjà actifs. Étape par étape, Car poursuit sa route jusqu'à sa généralisation en 2013.

UN RÉSEAU D'EXPERTS CONCENTRÉ

Le chiffrage autonome du réparateur intervient dans un contexte de réorganisation du réseau d'experts libéraux programmée depuis 2007. Celui-ci sera réduit à 85-90% des 320 cabinets actuels et segmenté en fonction des savoir-faire : gestion des sinistres de masse, spécialités (protection juridique, poids lourds, audits de réparateurs...), gestion des événements d'ampleur, etc. L'Amicale des experts veille à ce que chacun ait le temps de se préparer, en formant ses équipes, en adaptant son organisation ou en s'associant.

Abonnés

Base des organismes d'assurance

Retrouvez les informations complètes, les risques couverts et les dirigeants de plus de 850 organismes d'assurance

Je consulte la base

Le Magazine

ÉDITION DU 15 juillet 2022

ÉDITION DU 15 juillet 2022 Je consulte

Emploi

Nexforma

Consultants Spécialisés Indépendants H/F France Entière

Postuler

CABINET SCHÜLLER & SCHÜLLER

MANDATAIRES D’INTERMÉDIAIRES EN ASSURANCE H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Mutuelles d'assurances : Covéa AIS passe la vitesse supérieure en gestion des sinistres auto

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié