Mutuelles : Fitch prédit de prochaines années difficiles

Mutuelles : Fitch prédit de prochaines années difficiles

Fitch Ratings anticipe la poursuite de la baisse des parts de marché des mutuelles, notamment en santé.

La situation des mutuelles va continuer à se complexifier dans les prochaines années, au vu d’une concurrence accrue et d’une réglementation toujours évolutive. C’est la principale prédiction réalisée par l’agence de notation Fitch Ratings dans sa dernière note sectorielle, concernant à la fois les mutuelles d’assurance et les mutuelles 45.

Les mutuelles seraient ainsi les perdantes attendues d’une course à la taille, permettant actuellement aux structures plus grandes (assureurs traditionnels, bancassureurs) d’avoir des stratégies de distribution plus développées et des coûts d’acquisition client plus faibles qu’elles.

« De plus, les mutuelles ont moins de marges de manœuvre pour innover que leurs concurrents, que ce soit sur les produits ou les services, car leurs réserves financières sont nettement plus faibles », ajoute l’agence de notation. Fitch tire un constat identique quant aux coûts liés à la réglementation (DDA, RGPD…), plus facilement amortissables pour les structures de plus grande taille.

L'emprunteur, planche de salut ?

Sur le marché de la complémentaire santé, la part de marché des mutuelles diminue régulièrement depuis des années et, sauf éventuel sursaut (auquel Fitch ne croit guère), cette dernière passera bientôt sous la barre des 50%. En comparaison, si la part de marché des institutions de prévoyance se stabilise pour l’heure un peu en-deçà des 20% (malgré l’impact de la fin des clauses de désignation), celle des assureurs devrait bientôt franchir la barre des 30%.

« Un segment où les mutuelles peuvent éventuellement remporter des parts de marché est l’assurance emprunteur », veut toutefois tempérer Fitch, suite aux récentes évolutions des règles sur la résiliation annuelle. Si les bancassureurs concentrent pour l’heure 85% du marché, leurs positions devraient être attaquées dans les prochains mois et années.

Fitch, sans surprise, attend enfin une poursuite de la consolidation du secteur, la concentration connue par le monde mutualiste s’étant d’ailleurs accélérée ces derniers mois. Les récents rapprochements, conclus comme Vyv (MGEN-Istya-Harmonie) et ceux en cours de finition (Aesio-Macif, AG2R La Mondiale-Matmut), en témoignent… même si certaines mutuelles résistent toujours à cette course à la taille.

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

Commentaires

Mutuelles : Fitch prédit de prochaines années difficiles

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié