Pascal Demurger (Maif) : « La voiture autonome, c’est 85% de l’activité automobile des assureurs qui disparaît »

Pascal Demurger (Maif) : « La voiture autonome, c’est 85% de l’activité automobile des assureurs qui disparaît »
Pascal DEMURGE et Edwin MOOTOOSAMY/Signature MAIF_OUISHARE

Invité à ouvrir le bal du salon Autonomy,  Pascal Demurger, DG de Maif, y a tenu une keynote intitulée « voiture sans conducteur, voiture sans assurance ». Il rapporte au Journal du Net la manière dont la voiture sans chauffeur refaçonnera le marché de l’assurance automobile.

Bientôt, les assureurs ne parleront plus d’assurance auto, mais d’assurance mobilité … C’est la conclusion à laquelle peuvent mener les propos de Pascal Demurger, directeur général de Maif, recueillis par notre confrère du Journal du Net en marge du salon de la mobilité urbaine, Autonomy.

Le patron de la mutuelle d’assurance y tenait une keynote, à Paris, le 7 octobre 2016 (le salon s’est achevé le 10 octobre). Engagée en matière d’économie collaborative,  la mutuelle niortaise voulait, en effet, se positionner sur cet évènement pour faire valoir sa qualité d’accompagnateur de l'écosystème des nouvelles mobilités aux côtés des start-up Wheeliz, Ouihop ou Koolicar. Trois jeunes pousses que Maif Avenir, sa structure d’investissement, accompagne financièrement.

Funeste voiture autonome

« 60% de notre chiffre d'affaires concerne pour l'instant l'assurance automobile. Or ce marché s'apprête à être bouleversé par le véhicule autonome. A long terme, la généralisation du véhicule autonome signifie que 80 à 90% de l'activité automobile des assureurs pourrait disparaître, en même temps que la sinistralité. Nous nous y préparons notamment en investissant massivement dans les nouvelles mobilités », affirme-t-il. Début 2017, Maif lancera ainsi l’application mobile Zaleo, dédiée à l’assurance des objets multimodaux, avec, une fois de plus, des partenaires.  L’assurance et l’assistance seront intégrées à l’offre en inclusion pour garantir, dans le cas de cette application, l’arrivée du passager à bon port. « L'assurance va passer de plus en plus d'une activité BtoC à BtoB car nous sommes amenés à assurer des flottes de véhicules plutôt que des particuliers. Cela peut devenir le mode majoritaire de mise à disposition des véhicules avec la voiture sans chauffeur, notamment. », confirme Pascal Demurger.

Déjà, le paradigme actuariel s’inverse : « Avant le contrat d'assurance était permanent et les véhicules n'étaient utilisés que 5% du temps alors que là l'usage est intensif et par plusieurs personnes que l'on ne connaît pas et sur des durées très courtes. »

A noter :  l'Argus de l'assurance organise, le 18 octobre 2016 la première conférence dédiée à l'assurance de l'auto connectée. Plus de renseignements sur ce lien.

Emploi

SIACI

Gestionnaire Sinistres Construction H/F

Postuler

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Prestation de correspondent banking.

Caisse des Dépôts

21 mars

75 - CAISSE DES DEPOTS

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Pascal Demurger (Maif) : « La voiture autonome, c’est 85% de l’activité automobile des assureurs qui disparaît »

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié