[DOSSIER] Les fonds en euros 2/4

Rendements : les recettes des champions

Si la qualité de l'actif est déterminante, d'autres ingrédients contribuent à relever les taux de rendement.

Certaines compagnies sont parvenues à verser jusqu'à 3,90% sur les fonds en euros traditionnels en 2012 et, surtout, à maintenir une rémunération élevée sur une longue période. C'est le taux servi par la championne de l'année, la MIF, suivie du Conservateur (3,75%) et de la Carac (3,70% et jusqu'à 3,75% sur son contrat Entraid'Épargne), puis de Suravenir (3,60%). Sur cinq ans, Spirica et MIF auront versé plus de 23% !

Des actifs rentables

À la base de cette réussite, on trouve évidemment la performance de la gestion financière, mais il faut se souvenir que tous ne se lancent pas du même point de départ. « La MIF a reconstruit son portefeuille d'actifs il y a quelques années, au moment où d'excellentes opportunités en obligations d'entreprise se sont présentées », explique son directeur général, Gildas Courtel. À cette époque, en 2007, des sociétés saines devaient émettre à plus de 10% pour trouver des financements. « L'obligation Lafarge rapportait du 12% », se souvient Daniel Collignon qui, lui aussi, a profité de ce contexte hors norme pour constituer l'actif général de Spirica. « Nous sommes entrés sur le marché à un moment particulièrement favorable. Ce qui a fait la qualité du fonds en euros, ce sont ses obligations privées à gros rendement et ses SCPI acquises avec une décote de 15%. »

Alors, comment font leurs concurrents ? « Nous avons privilégié les investissements dans des entreprises européennes, y compris originaires d'Italie et d'Espagne », expliquent les responsables de la Carac dans un communiqué. Ce n'est pas un cas isolé. « Ce qui explique les différences de rendement en 2012, ce sont les emprunts d'État de pays du sud de l'Europe, affirme Olivier Pottelet, chez Legal et General. Après le drame des obligations grecques en 2011, les compagnies ont eu le choix entre vendre les obligations de ces pays pour mettre leur fonds en euros à l'abri, soit de les conserver, soit d'en racheter, ce qui est un pari dangereux. » Ainsi, les 3,45% de l'Afer ont été obtenus grâce à 2,6 Md€ de dette publique italienne (soit 7% de l'actif), sans compter les obligations privées de pays méditerranéens et une forte exposition aux valeurs financières.

Des frais serrés

Un certain nombre de caractéristiques favorisent les établissements mutualistes. « La MIF n'a pas d'actionnaires à rémunérer, les excédents profitent donc en priorité aux adhérents », explique Gildas Courtel. Le taux de participation aux bénéfices accordé aux adhérents des mutuelles atteint souvent 100% des produits financiers, alors que la réglementation n'impose aux compagnies de distribuer que 85% au minimum. Ensuite, les structures mutualistes fonctionnent avec des forces commerciales restreintes. Les frais de gestion s'échelonnent de 0,35 à 0,50%, tandis qu'ils atteignent 1% ailleurs. « Nous commercialisons deux produits depuis quarante ans. Cela a nécessité peu de frais informatiques et de marketing. Nos frais de fonctionnement sont moindres », confirme Marcel Kahn, directeur général de la MACSF. Résultat : pour un même actif général qui dégage 4%, un contrat dont les frais sont de 0,5% va verser 3,5% nets, tandis qu'un produit chargé à 1% ne laissera que 3% à ses clients. Pour terminer, l'existence de provisions pour excédents (PPE) permet aussi de bonifier le rendement si nécessaire.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 25 septembre 2020

ÉDITION DU 25 septembre 2020 Je consulte

Emploi

ASSURANCES TOUSSAINT-PAJOT-SEVIN

AGENT GÉNÉRAL ASSOCIÉ H/F

Postuler

SAS COHEN CORPORATE ASSURANCES

Commerciaux Sédentaires H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Prestations de service d'assurances pour les besoins de la Communauté de Communes P...

CCM du Pays d'Evian Vallée d'Abondance

25 septembre

74 - CC PAYS EVIAN VAL ABONDANCE

Fourniture de titre restaurant

Ville de Corte

25 septembre

20 - Corte

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Rendements : les recettes des champions

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié