Retour en terrain plus favorable pour MMA

Après une année 2009 difficile, la mutuelle a été plus vigilante en matière de risques d'entreprise au cours de l'exercice 2010. Sa rentabilité s'améliore très nettement.
Christian Baudon, directeur général de MMA. En 2010, la mutuelle a abandonné ses activités bancaires, qu'elle jugeait insuffisamment rentables.

En un an, MMA est parvenu à redresser la barre. La mutuelle termine l'exercice 2010 sur un résultat net de 144 M€, en forte progression par rapport à l'exercice précédent (21 M€). Elle retrouve ainsi son rythme de croisière après une année 2009 marquée par une forte chute (84%) de son bénéfice.

L'année 2010 n'aura pourtant pas été un très bon millésime pour l'assurance, en raison du contexte fiscal et des événements climatiques. L'exit tax sur la réserve de capitalisation s'est traduite par une charge de 57 M€ pour MMA. D'autre part, la tempête Xynthia et les inondations du Var lui ont coûté 49 M€ (net de réassurance) et deux points de ratio combiné.

Élagage de contrats et de la branche bancaire

Celui-ci frôle les 105% fin 2010, mais il devrait s'améliorer cette année. « Nous visons 102,1% », précise le directeur général de MMA, Christian Baudon.

Dans ce contexte encore défavorable, la mutuelle s'en sort bien, mais elle a dû prendre des mesures pour garder le cap du « développement rentable » qu'elle s'est fixé en 2009. « Face à la sursinistralité observée sur le marché des professionnels et des entreprises, nous avons été amenés à résilier un certain nombre de contrats », explique Christian Baudon. D'où un chiffre d'affaires en recul de 0,7% sur le segment des professionnels et de 3,7% sur celui des entreprises, alors que l'activité est restée soutenue sur le marché des particuliers (+ 8%).

Tous produits confondus, le chiffre d'affaires de MMA a progressé de 4,9% pour atteindre 6,2 Md€, grâce aux bonnes performances réalisées en assurance vie (+ 12,9%) et au succès du contrat auto lancé en 2009. Sur ce segment, MMA enregistre une croissance de 10% et son portefeuille s'est enrichi de 45 700 contrats. Par ailleurs, la vigilance en matière de rentabilité a amené MMA à abandonner la banque et à nouer un partenariat avec Franfinance, filiale de Société générale, pour proposer des crédits à ses assurés. Se pose maintenant la question de son engagement dans la responsabilité civile médicale via sa participation dans l'assureur irlandais MIC.

CHIFFRES CLÉS

6 212 M€ (+ 4,9%)

de chiffre d'affaires 2010

- Dommages : CA de 4 316 M€ (+ 1,8%) et ratio combiné de 104,9 % (- 0,6 point)

- Vie : CA de 1 896 M€ (+ 12,9%)

- Résultat net total : 144 M€ (21 M€ en 2009)

- Fonds propres : 2 869 M€ (+ 5,8%)

- Ratio de solvabilité : 312,1% (+ 5,4 points)

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 17 juillet 2020

ÉDITION DU 17 juillet 2020 Je consulte

Emploi

Marche de Bretagne

Mandataires Indépendants H/F

Postuler

MNCAP

Responsable Contrôle interne et fonction clé gestion des risques H/F en CDI

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Fourniture et acheminement de gaz naturel

Ville de Champs sur Marne

16 juillet

77 - Champs-sur-Marne

Marché pluriannuel d'assurances construction (dommage ouvrage) pour les besoins de ...

AMSOM - OPH AMIENS METROPOLE SYNDICAT MIXTE DE L HABITAT EN SOMME

16 juillet

80 - AMIENS

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Retour en terrain plus favorable pour MMA

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié