Solvabilité 2 : opérationnelle, la Sgam Macif nomme son comité de direction

Solvabilité 2 : opérationnelle, la Sgam Macif nomme son comité de direction
Alain Montarant, président de la Sgam prudentielle Macif

Officialisée en juin dernier, la nouvelle organisation du groupe Macif est en place depuis le 1er janvier 2018. A la tête de la société de groupe d’assurance mutuelle (Sgam) présidée par Alain Montarant et dirigée par Jean-Marc Raby, 9 personnalités sont chargées de mener le projet politique et stratégique du groupe.

Le 17 juin 2017, l’assemblée générale du groupe Macif validait, à Nantes, l’organisation du nouveau groupe prudentiel, exigé par Solvabilité 2. Dans notre numéro spécial Solva 2, l’Argus détaillait, dès juillet dernier, la structuration envisagée par le groupe et le nouvel ordonnancement de ses activités. Pensée comme une holding, cette structure faîtière, une Sgam (société de groupe d’assurance mutuelle), chapeaute depuis le 1er janvier 2018 des structures incarnées dans les trois domaines économiques clés de la mutuelle d’assurance : l’IARD, la santé prévoyance et la finance-épargne. Objectif : favoriser les synergies et déterminer les fonctions de contrôle, la stratégie et l’allocation des ressources, piloter et veiller au respect des exigences réglementaires.

Une gouvernance officialisée

Pas de changement concernant la gouvernance : Alain Montarant préside la Sgam et Jean-Marc Raby en assume la direction générale. Ils ont entourés d’un comité de direction composés de :

 

  • Olivier Arlès, Pilotage Economique et Financier (finances, comptes, investissements, actuariat, réassurance, performance économique),
  • Stéphane Coste, Stratégie et Contrôle périodique (stratégie, alliances, innovations, audit interne, Cabinet du DG),
  • Adrien Couret, Métiers Assurances de personnes (pilotage des métiers Santé/Prévoyance et Finance/Epargne),
  • Jean-Philippe Dogneton, Métier IARD (pilotage du métier IARD),
  • Robert Grandi, Opérations (systèmes d’information, digital, données, organisation, plan projets),Virginie Le Mée, Risques et Contrôle permanent (risques, contrôle interne, vérification de la conformité, sécurisation des systèmes d’information),
  • Patrice Noirot-Nerin, Marketing stratégique et dynamique commerciale (marketing, distribution, politique commerciale, services connexes à l’assurance),
  • Philippe Ricard, Secrétariat Général (action mutualiste, juridique et fiscal, communication, relations extérieures, activités Mer, immobilier d’exploitation…),
  • Benoit Serre, Ressources humaines et communication interne.

Une première étape avant le futur groupe prudentiel Macif-Aesio en 2020

«  A travers cette nouvelle organisation technique, le groupe se donne les moyens de servir et de concrétiser ses ambitions. Fort de notre identité de groupe mutualiste multi-métier, nous sommes en ordre de marche pour répondre toujours mieux aux besoins de nos sociétaires et clients. Nous serons aussi plus agiles et plus performants pour relever les défis de notre secteur », a commenté Jean-Marc Raby, directeur général du groupe Macif.

Cette mise en conformité règlementaire est une étape clé avant d'envisager la naissance d'un géant mutualiste avec Aesio en 2020 dans le cadre d'un groupe prudentiel réunissant un acteur du code des assurances et un acteur du code de la Mutualité qui pèserait alors quelque 8 Md€.

 

 

 

Emploi

KAPIA RGI

DVELOPPEURS ANGULARJS H/F

Postuler

KAPIA RGI

CHEFS DE PROJETS Vie et/ou IARD H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

Commentaires

Solvabilité 2 : opérationnelle, la Sgam Macif nomme son comité de direction

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié