Complémentaire santé : les mutuelles en difficulté

Complémentaire santé : les mutuelles en difficulté
Gwendal Perrin Sur la complémentaire santé, la part de marché des mutuelles se rapproche de plus en plus du cap des 50%, là où celle des assureurs frôle désormais les 30%.

Si le marché de la complémentaire santé a connu une seconde année délicate consécutive, les différentes familles d’organismes assureurs ont connu des fortunes diverses.

La réforme de la généralisation de la complémentaire santé aura eu des effets contrastés sur l’état général du marché. Si sa croissance est limitée depuis deux ans à un rythme annuel contenu aux alentours de +1,3% et si sa hiérarchie n’a que peu évolué, tous les acteurs ne sont toutefois pas soumis à la même enseigne.

C’est ce qui ressort des dernières estimations du fonds de financement de la couverture maladie universelle (Fonds CMU-C) dans sa lettre Références. Si le Fonds relève de +1,3% à +1,4% (34,891 milliards d’euros) la croissance pour 2016 de l’assiette de la taxe de solidarité additionnelle (TSA), indicateur de référence du marché, la situation diffère selon les familles d’acteurs. À ce jeu, les mutuelles sont les perdantes de l'année...

Croissance lente pour les mutuelles

L’assiette santé des mutuelles s’élève ainsi à 18,258 milliards d’euros pour l’année 2016, soit une hausse de +0,3% seulement. Les institutions de prévoyance ont plutôt maintenu leurs positions comme le soulignait récemment le Centre technique des institutions de prévoyance (Ctip), affichant +2,1% (6,276 milliards d’euros). Les assureurs affichent de leur côté une croissance certes inférieure à celle de 2015, mais restant toutefois la plus élevée des trois familles d’organismes (+2,7% à 10,313 milliards d’euros).

TSA (en milliards d'euros) 2012 2013 2014 2015 2016
Mutuelles 17,58 17,85 18,05 18,16 18,25
Institutions de prévoyance 5,75 5,81 6,29 6,15 6,28
Assureurs 8,82 9,23 9,57 10,04 10,31
Total assiette TSA 32,15 32,89 33,91 34,35 34,89

Les mutuelles bientôt sous les 50% de part de marché

Les mutuelles voient un autre danger arriver : si elles concentraient près de 60% du marché de la santé au début des années 2000, cette part de marché diminue sans cesse et se rapproche toujours plus près de la barre des 50% (52,31% cette année, soit une baisse de 56 points). A contrario, la part des assureurs pourrait, si les tendances de marché se confirment, passer au-dessus des 30% de part du marché en 2017 ou 2018.

Part de marché TSA 2002 2007 2012 2013 2014 2015 2016
Mutuelles 59,83% 58,25% 54,68% 54,27% 53,23% 52,87% 52,31%
Institutions de prévoyance 18,97% 17,13% 17,88% 17,66% 18,55% 17,90% 18,00%
Assureurs 21,20% 24,62% 27,43% 28,06% 28,22% 29,23% 29,55%

À noter que pour la première fois, le Fonds CMU prend en compte dans l’assiette de la TSA les LPS (libre prestation de service), des organismes complémentaires étrangers non établis en France mais autorisés à y opérer. Quatre LPS ont été comptabilisés par le Fonds, pour une assiette représentant 43 millions d’euros, représentant une part de marché de 0,13%.

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Recouvrement de créances délictuelles ou quasi délictuelles pour le Fonds de Garantie.

FGA Fonds de Garantie des Assurances

23 août

94 - VINCENNES

Souscription des contrats d'assurances pour la Commune de Dompierre-Sur-Yon.

Ville de Dompierre sur Yon

23 août

85 - DOMPIERRE SUR YON

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Complémentaire santé : les mutuelles en difficulté

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié