E-santé : Eovi MCD et MédecinDirect s’associent sur la téléconsultation médicale

E-santé : Eovi MCD et MédecinDirect s’associent sur la téléconsultation médicale

La quatrième mutuelle de France Eovi MCD dote l’ensemble de ses offres d’un nouveau service de téléconsultation médicale, en partenariat avec MédecinDirect.

Standardisation de l’offre en santé oblige, les services prennent une place de plus en plus prépondérante dans les stratégies de diversification et différenciation des acteurs de la complémentaire santé. Et, pour l’année 2017, l’un des plus dynamiques est celui de l’e-santé, plus spécifiquement de la téléconsultation médicale.

C’est au tour d’Eovi MCD Mutuelle d’opérer ce virage en intégrant gratuitement un tel service pour l’ensemble de ses adhérents (majoritairement en individuelle), dans le cadre d’un partenariat avec MédecinDirect.

Une stratégie servicielle en essor

« Ce nouveau service s’inscrit dans une stratégie globale, avec un socle de services structuré », rappelle la directrice clients, développement et innovation d’Eovi MCD Sophie Chastain-Lopez. « Bien vivre », avec la prévention (annuaire d’applis santé labellisées et plateforme e-prévention en cours de confection) et un focus sur les loisirs. « Bien accompagné(e) », avec l’assistance ainsi que l’accompagnement à la perte d’autonomie. « Bien soigné(e) », enfin, avec l’action sociale, l’accès aux soins (réseau Kalivia, livre III) et, désormais, le médical avec la téléconsultation.

Eovi MCD Mutuelle a fait le choix d’un partenaire expérimenté avec MédecinDirect, lancé en 2010 sur le seul périmètre du téléconseil avant d’obtenir en 2016 l’agrément pour se lancer dans la téléconsultation. « Nous menons 50% de téléconsultations de plus que le mois précédent… chaque mois », souligne son président François Lescure, chiffrant un total de 35 000 utilisateurs jusqu'à présent (un millier de téléconsultations par mois actuellement). « Les Français se rendent 7 fois par an chez leur médecin. On estime que 10 à 15% de ces consultations pourraient être effectuées à distance. Le développement de la téléconsultation est l’une des solutions qui permettraient non seulement de désengorger les cabinets médicaux mais aussi de lutter contre les déserts médicaux », estime-t-il également.

Un marché émergent

Le marché de la téléconsultation médicale semble encore émergent : une étude BVA de juin 2017 notait que seuls 3% des Français avaient déjà expérimenté la téléconsultation avec un médecin. Son développement semble assuré par la place croissante que prend la télémédecine au sein des politiques de santé, que ce soit le récent rapport du Sénat à ce sujet, la stratégie nationale de santé, le rapport de la Cour des comptes du 20 septembre dernier ou encore le projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2018 qui, dans son article 36,  « prévoit une bascule vers le financement de droit commun pour certains actes de télémédecine » - ce qui ne constitue pas tout à fait une nouveauté

La promotion de ce service de téléconsultation a débuté dès le mois de septembre, avec de premiers chiffrages : 553 ouvertures de comptes sur MédecinDirect, 386 téléconsultations, 12% d’ordonnances délivrées… Un service qui, contrairement à celui lancé récemment par Santéclair, ne comporte pas de limite de consultations par an.

Emploi

Collecteam

Responsable Technique Contrats Santé et Prévoyance H/F

Postuler

AFI ESCA

Délégué Régional grands comptes H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

FRAIS DE SANTE PERSONNEL DE MONTPELLIER BUSINESS SCHOOL.

Betem Languedoc Roussillon

23 janvier

34 - MONTPELLIER

Marché d'assurances.

Atlantique Habitations

23 janvier

44 - ATLANTIQUE HABITATIONS

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

E-santé : Eovi MCD et MédecinDirect s’associent sur la téléconsultation médicale

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié