Groupes paritaires : AG2R La Mondiale vs. Arpège Prévoyance, l’épilogue ?

Le conflit de gouvernance entre le groupe de protection sociale AG2R La Mondiale et l’institution de prévoyance Arpège évolue, suite à la décision rendue ce vendredi 25 mai par le tribunal de grande instance (TGI) de Mulhouse.

Partager
Groupes paritaires : AG2R La Mondiale vs. Arpège Prévoyance, l’épilogue ?

Le 25 mai 2018 était une date notée dans tous les calendriers des acteurs du monde paritaire. Après près d’un an de conflit autour du dossier AG2R vs Arpège, le tribunal de grande instance (TGI) de Mulhouse était amené à statuer sur le fond de cette affaire opposant, jusqu’à présent, deux conseils d’administration irréconciliables.

Rappel des grandes lignes de cette affaire : la business unit Arpège, regroupant l’institution de prévoyance (IP) Arpège Prévoyance et la mutuelle Muta Santé, intègre le groupe de protection sociale AG2R La Mondiale suite au rapprochement avec Réunica. Une relation qui se déroule sans cahots jusqu’à mi-2017 : l’IP, comme la mutuelle, mettent toutefois en attente leur adhésion future à la SGAPS AG2R La Mondiale au 1er janvier 2018. S’en est suivie une bataille d’hommes, entre les partisans d’une intégration effective au sein du groupe de protection sociale et ceux affichant une volonté d’indépendance retrouvée.

Une mission prolongée

Les calendriers des deux entités ont toutefois divergé fin 2017 puisque si Muta Santé a voté sa sortie du groupe, Arpège Prévoyance n’en avait pas encore fait de même. La situation de cette dernière était d’ailleurs devenue telle que deux conseils d’administration s’opposaient avec, d’un côté, le duo Jean-Camille Gallay et Christian Munch, mis en place par AG2R La Mondiale le 13 décembre dernier, et de l’autre, le tandem entre Éric Furlan et Stéphane Demuth, aux manettes de l’IP avant que le conflit ne dégénère.

Le tribunal de grande instance de Mulhouse a, dans un premier temps, interdit à ces deux conseils d’administration de siéger suite à une décision sur la forme rendue le 31 janvier dernier. Cette dernière s’est accompagnée de la nomination d’un administrateur provisoire désigné par l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR), en l’occurrence Philippe Bonin, déjà désigné de la sorte sur de nombreux dossiers (notamment sur le dossier Audiens et sa désormais ex-mutuelle uMEn).

Deux CA retoqués

Philippe Bonin a par la suite nommé André Renaudin, directeur général d’AG2R La Mondiale, en tant que directeur général délégué d’Arpège Prévoyance, une nomination interprétée il y a peu comme un premier signe positif pour le groupe de protection sociale. La décision rendue sur le fond par le TGI de Mulhouse confirme cette tendance.

Les deux conseils d’administration ne sont in fine pas reconnus, revenant à un quasi statu quo par rapport à la situation pré-conflit : André Renaudin est confirmé dans ses fonctions de directeur général, mais les conseils d’administration sont à reconstruire, que ce soient du côté des tandems Gallay/Munch ou Demuth/Furlan.

Le jugement est assorti d’une exécution provisoire, restant par conséquent applicable quand bien même l’une ou l’autre des parties ferait appel. Par conséquent, la mission de Philippe Bonin en tant qu’administrateur provisoire se poursuit, ayant procédé à l’arrêté des comptes le 17 mai dernier, amenant par ailleurs à une reconstruction potentielle du conseil d’administration de l’institution de prévoyance…

SUR LE MÊME SUJET

Base des organismes d'assurance

Abonnés

Retrouvez les informations complètes, les risques couverts et les dirigeants de plus de 850 organismes d’assurance

Je consulte la base

PARCOURIR LE DOSSIER

Tout le dossier

Sujets associés

NEWSLETTER La matinale

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’ARGUS DE L’ASSURANCE

Tous les événements

Les formations L’ARGUS DE L’ASSURANCE

Toutes les formations

LE CARNET DES DECIDEURS

Stéphane Mircich, DG du groupe Colonna 2022

Stéphane Mircich, DG du groupe Colonna 2022

Groupe Colonna

Directeur général

Astrid Cambournac, SPVie 2022

Astrid Cambournac, SPVie 2022

SPVie

Secrétaire générale

Julien Alzouniès, DG Leader Insurance 2022

Julien Alzouniès, DG Leader Insurance 2022

Groupe Leader Insurance

Directeur général opérationnel

Michèle Horner, Beazley France 2022

Michèle Horner, Beazley France 2022

Beazley

Responsable relations courtiers pour la France

LES SERVICES DE L’ARGUS DE L’ASSURANCE

Trouvez les entreprises qui recrutent des talents

La Mutuelle Générale

ANALYSTE CYBERSOC (H/F)

La Mutuelle Générale - 11/01/2023 - CDI - Paris - 13ème arrondissement

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

75 - CENTRE DES MONUMENTS NATIONAUX

Fourniture et livraison de titres restaurant pour les agents du Centre des Monuments Nationaux.

DATE DE REPONSE 27/02/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS