La Mutuelle Générale à la recherche d’un nouveau partenaire

La Mutuelle Générale à la recherche d’un nouveau partenaire
Le rapprochement entre la Mutuelle Générale et Malakoff Médéric s'est officiellement arrêté en mai dernier.

Après l’échec du rapprochement avec Malakoff Médéric officiellement annoncé en mai 2016, la mutuelle se prépare à relancer un nouveau projet stratégique d'adossement à un groupe.

La Mutuelle Générale avait simplement «pris acte de la décision de Malakoff Médéric» de mettre un terme à leur rapprochement, rupture annoncée mi-mai. Le projet, lancé début 2015, rencontrait toutefois des difficultés croissantes depuis plusieurs mois, en témoigne notamment le départ du délégué général de Malakoff Médéric Guillaume Sarkozy. La mutuelle, de son côté, n’aura attendu que quelques semaines pour se focaliser de nouveau sur l’avenir, via un nouveau projet de rapprochement.

«Confiante dans la solidité de ses fondamentaux, La Mutuelle Générale dispose d’un horizon de deux à trois ans pour trouver le meilleur adossement stratégique possible à un groupe», indique ainsi son président Patrick Sagon, à l’occasion de la publication des résultats de la mutuelle pour l’année 2015. Des résultats, justement, fort attendus et qui paraissent bien orientés.

Indicateurs à la hausse

La mutuelle annonce ainsi un chiffre d’affaires et un résultat net en légère hausse, respectivement à 1,14 milliard d’euros (+2%) et 19,4 millions d’euros (+19%). Légère progression également du ratio combiné d’un demi-point, à 100,5%, là où les fonds propres se stabilisent à 643 millions d’euros (-0,3%). La Mutuelle Générale affiche ainsi un confortable ratio de marge de solvabilité de 439% (y compris plus-values latentes), bien qu'en baisse de 46 points. Autre indicateur bien orienté : le nombre de personnes protégées, qui s’élève désormais à 1,54 million (+5,5%).

La mutuelle se satisfait ainsi de ses résultats vis-à-vis de l’ANI, contexte de la réforme de la généralisation de la complémentaire santé oblige. Elle annonce ainsi un chiffre d’affaires en production nouvelle de 42,3 millions d’euros sur les particuliers et le petit collectif (+25% par rapport à 2014) et de 30,5 millions d’euros sur le grand collectif, soit un total de 72,8 millions d’euros.

Les données récapitulatives du fonds CMU sur l’assiette de la taxe de solidarité additionnelle (TSA), indicateur de référence du marché de la complémentaire santé, assoient cette tendance haussière. Cette assiette progresse ainsi pour la Mutuelle Générale, entre 2014 et 2015, de 7,58% : elle s'élève désormais à 870 millions d’euros, soit 66 millions de plus que l’année précédente.

Abonnés

Base des organismes d'assurance

Retrouvez les informations complètes, les risques couverts et les dirigeants de plus de 850 organismes d'assurance

Je consulte la base

Le Magazine

ÉDITION DU 21 janvier 2022

ÉDITION DU 21 janvier 2022 Je consulte

Emploi

LA CENTRALE DE FINANCEMENT

RESPONSABLE ADJOINT MARCHE ASSURANCES H/F

Postuler

La Mutuelle Générale

RESPONSABLE D'APPLICATION WORKDAY (H/F) - CDI

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Conception, mise en oeuvre et gestion des marchés d'assurances de Paris Habitat

Paris Habitat OPH Direction des achats

25 janvier

75 - PARIS HABITAT - OPH

Mise à disposition, installation, mise en oeuvre et maintenance d'une solution de p...

Paris Habitat OPH Direction des achats

25 janvier

75 - PARIS HABITAT OPH

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

La Mutuelle Générale à la recherche d’un nouveau partenaire

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié