MGEN-Istya-Harmonie : le nouvel ensemble touche au but

MGEN-Istya-Harmonie : le nouvel ensemble touche au but
Le futur groupe MGEN-Istya-Harmonie lance huit chantiers stratégiques.

Les assemblées générales des groupes Harmonie et Istya, de la MGEN et d’Harmonie Mutuelle ont validé la gouvernance, l’organisation et les orientations stratégiques du futur groupe.

Le futur géant mutualiste de la complémentaire santé sera formellement constitué à l’automne 2016. Ce nouvel ensemble stratégique que sera le groupe MGEN-Istya-Harmonie entre dans sa dernière ligne droite, puisque les différentes assemblées générales, tenues entre avril et juillet 2016, ont toutes validé le projet.

Pour rappel, cet ensemble sera constitué en son cœur de l’union mutualiste de groupe (UMG) «MGEN-Istya-Harmonie», pour l’heure nommée de la sorte, qui comprend Harmonie Fonction Publique (HFP), la mutuelle générale de l’éducation nationale (MGEN), la mutuelle Mare Gaillard, la mutuelle nationale territoriale (MNT) et la mutuelle générale de l’économie, des finances et de l’industrie (MGEFI).

Cet ensemble est complété par une union des services de soins et d’accompagnement mutualistes (union des SSAM) et d’une union de groupe mutualiste (UGM) qui regroupera les partenaires de la MGEN et d’Harmonie Mutuelle qui n’ont pas pu, ou voulu, intégrer l’UMG.

Huit domaines stratégiques identifiés

La gouvernance managériale était déjà connue dans les grandes lignes lors de la présentation de cette structure, en avril 2016 : Joseph Deniaud sera candidat à la présidence de l’UMG, Thierry Beaudet à la vice-présidence déléguée, François Venturini à la direction générale et Jean-Louis Davet à la direction générale déléguée.

Dans cette dernière ligne droite, huit chantiers stratégiques vont être lancés autour de ce pôle de direction :

  • Développement multi-métiers (prévoyance, dépendance, épargne-retraite, épargne salariale, IARD et services bancaires) : Catherine Touvrey (Harmonie Mutuelle)
  • Etudes stratégiques et affaires publiques (orientations stratégiques et plans d’action en découlant, politique d’influence) : Jérôme Saddier (MNT)
  • Développement grand collectif (conventions collectives de branche, grands comptes, courtage et labellisation) : Jean-Louis Mercier (Harmonie Mutuelle)
  • Développement des services innovants (prévention, dépistage, assistance... et développement de réseaux de professionnels de santé) : Isabelle Hébert (MGEN)
  • Finances et risques (finances et comptabilité du groupe, pilotage des fonctions actuarielles, gestion des risques et vérification de la conformité) : Isabelle Dréno (Harmonie Mutuelle)
  • Secrétariat général (gestion des instances, animation de la vie mutualiste, questions juridiques et audit) : Romain Rouquette (MGEN)
  • Ressources humaines groupe (développement RH et relations sociales) : Franck Hertzberg (MGEN)
  • Communication groupe (interne et externe, plateforme et architecture de marque) : Jean-Yves Larour (Harmonie Mutuelle).

 

Si Thierry Beaudet conservera, de son côté, la présidence de la MGEN en plus de celle de la Fédération nationale de la Mutualité française (FNMF), Jean-Louis Davet la direction générale de la MGEN, Catherine Touvrey celle d’Harmonie Mutuelle et Jérôme Saddier celle de la MNT, les autres responsables se consacreront à plein temps à l’UMG dès sa mise en place. A noter qu’Éric Chenut (vice-président MGEN) se portera candidat à la présidence de l’union des SSAM et Philippe Cotta (Harmonie Services Mutualistes) à sa direction générale.

Emploi

KAPIA RGI

DVELOPPEURS ANGULARJS H/F

Postuler

KAPIA RGI

CHEFS DE PROJETS Vie et/ou IARD H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

Commentaires

MGEN-Istya-Harmonie : le nouvel ensemble touche au but

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié