Mutuelle : Nicolas Sarkadi explique l'arrêté des comptes tardif d'Intériale

Mutuelle : Nicolas Sarkadi explique l'arrêté des comptes tardif d'Intériale
Nicolas Sarkadi, directeur général d'Intériale Mutuelle : " Nous avons pu faire valoir que nous ne pouvions arrêter nos comptes à la date réglementaire du 31 juillet. De fait, en tant que mutuelle substituante de LMDE, il nous manquait des éléments essentiels pour arrêter nos comptes."

Pour lire l’intégralité de cet article, connectez-vous ou testez gratuitement l’accès en mode abonné

Intériale Mutuelle n’a tenu son assemblée générale que ce mercredi 19 décembre, et non comme il est de tradition en juin dernier. Nicolas Sarkadi, qui a été confirmé dans ses fonctions de directeur général par le conseil d’administration et Gilles Bachelier, le nouveau président de la mutuelle, explique pourquoi l’organisme mutualiste a été obligé de reporter son arrêt des comptes et [...]

Connectez-vous pour lire la suite

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné à l'Argus de l'assurance ?

Je me connecte

Abonnez-vous

Vous n'êtes pas encore abonné ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Nos formules d'abonnements
Je m'abonne

Emploi

SIACI

Gestionnaire Sinistres Construction H/F

Postuler

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

Commentaires

Mutuelle : Nicolas Sarkadi explique l'arrêté des comptes tardif d'Intériale

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié