Mutuelles : nouvelle présidence et nouveaux challenges à la MGAS

Mutuelles : nouvelle présidence et nouveaux challenges à la MGAS

L’assemblée générale de la mutuelle générale des affaires sociales (MGAS) vient d’élire un nouveau président, après les douze années de présidence de Paul Benoît.

L’assemblée générale de la mutuelle générale des affaires sociales (MGAS) s’est tenue à la Baule les 14 et 15 juin 2018, AG qui a notamment vu le conseil d’administration de la mutuelle élire un nouveau président.

Après douze années de présidence de Paul Benoît, c’est l’un des deux vice-présidents de la mutuelle, Michel Régnier, qui lui succède. Ce dernier, âgé de 58 ans, a été élu en 1997 plus jeune administrateur de la mutuelle : ce cadre de santé figure également au conseil d’administration de l'AMF SAM (Groupe Matmut).

Plusieurs victoires sur les référencements

La MGAS entre dans une nouvelle ère de son histoire, un an à peine après avoir officiellement quitté le giron de l’UMG Intériale. Particulièrement active sur le front des référencements au sein des ministères de la fonction publique d’État, la mutuelle générale des affaires sociales a conservé son périmètre historique (Santé, travail, sports), en coassurance avec Sham, co-référencée avec la MGEN associée à Harmonie Fonction Publique.

Le tandem MGAS-Sham a également été retenu, en solo cette fois, auprès de la direction générale de l’aviation civile (DGAC), une des cinq divisions du ministère de la Transition écologique et solidaire. Ce ministère, qui avait référencé la MGET (désormais fusionnée au sein de la MGEN) jusqu’à fin 2016, n’a toujours pas pris de décision sur une éventuelle procédure de renouvellement – même si, comme nous l’annoncions récemment, des discussions sont en cours. Ce tandem, par contre, n'a pas été retenu suite à l'appel d'offres en santé de la Fehap.

Rapprochements en cours

Après son départ d’Intériale, la MGAS entend désormais rester indépendante et assurer sa croissance, à la fois en interne suite à ces référencements mais également en externe, des discussions étant en cours avec des mutuelles de taille intermédiaire. Le projet de rapprochement avec Mutuelle Europe a ainsi été soumis à l’AG 2018, la MGAS ayant notamment en 2017 souscrit l’équivalent d’un million d’euros de titres subordonnées à durée indéterminée (TSDI) émis par la mutuelle parisienne.

En 2017, la MGAS affichait un chiffre d’affaires de 51 M€ (en légère baisse par rapport à 2016), avec des fonds propres S2 en progression de 2,7 M€ à 36,1 M€ : elle protège aujourd'hui environ 80 000 personnes.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 21 février 2020

ÉDITION DU 21 février 2020 Je consulte

Emploi

SIACI SAINT HONORE

Consultant Santé Prévoyance (contrats collectifs)

Postuler

Futur Associé H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Souscription d'une garantie assurances multirisques bureaux

Paris Habitat OPH Direction des achats

21 février

75 - PARIS HABITAT OPH

Assurance dommages aux biens et risques annexes Angers Loire Métropole-risques spéc...

Angers Loire Métropole Com. d'agglo. du Grand Angers

21 février

49 - ANGERS LOIRE METROPOLE

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Mutuelles : nouvelle présidence et nouveaux challenges à la MGAS

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié