Référencement fonction publique : la seconde phase touche à sa fin, mais...

Référencement fonction publique : la seconde phase touche à sa fin, mais...
Le ministère des Affaires sociales et de la Santé a pris sa décision sur le front du référencement santé/prévoyance de ses agents.

Les ministères sociaux ont rendu leur verdict quant au référencement de deux organismes pour la couverture santé et prévoyance de leurs agents. Il reste toutefois une inconnue en suspens.

La deuxième phase des référencements en santé et prévoyance au sein de la fonction publique d’État aura donc duré près de deux ans, entre les premiers appels d’offres et les ultimes verdicts. Les ministères sociaux (solidarités et santé, travail, sport) ont été les derniers à se lancer, avec un second référencement prenant effet au 1er juillet 2018.

La mutuelle générale des affaires sociales (MGAS), alors dans le giron d’Intériale, avait été référencée en solo lors de la première vague en 2011, mais le résultat de ce renouvellement était par définition différent : l’appel d’offres prévoyait en effet deux conventions de référencement avec deux opérateurs distincts.

Une compétition avortée

Les deux heureux élus ont été informés du choix final la semaine dernière : la MGAS avec Sham et la Mutuelle générale de l’Éducation nationale (MGEN), confirmant une information de News Assurances Pro. La MGEN s’est pour ce faire associé à Harmonie Fonction Publique, les groupes Istya et Harmonie étant désormais réunis dans Vyv.

Cette compétition avait connu fin 2017 un coup de tonnerre majeur puisque la mutuelle Intériale, qui devait se positionner sur ce ministère en partenariat avec la MNH, avait dû renoncer à la dernière minute en raison de l’affaire des « Paradise Papers ».

Vers un (nouveau) dernier épisode

La MGAS avait également été retenue, en solo cette fois, auprès de la direction générale de l’aviation civile (DGAC), une des cinq divisions du ministère de la Transition écologique et solidaire. C’est ici que pourrait en réalité se jouer l’épisode final de cette seconde phase.

La MGET avait été référencée sur ce périmètre jusqu’au 31 décembre 2016 – la MGET ayant entretemps fusionné avec la MGEN. L’expiration de cette convention de référencement avait conduit la DGAC à faire bande à part quelques mois plus tard, mais la situation pourrait évoluer. Le ministère a en effet, selon nos informations, informé de sa volonté d’un nouveau référencement au début de l’année 2018. Les négociations, difficiles, sont depuis en cours avec les organisations syndicales sur ses modalités.

Si la procédure devait aller jusqu'au bout, l’Intérieur resterait alors le seul ministère sans référencement

 

Emploi

Groupama

CHARGE(E) DE DÉVELOPPEMENT COMMERCIAL

Postuler

Groupama

CHARGE(E) DE DÉVELOPPEMENT COMMERCIAL

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

Commentaires

Référencement fonction publique : la seconde phase touche à sa fin, mais...

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié