Reste à charge zéro : un bilan pour l’heure nuancé, selon le CTip

Reste à charge zéro : un bilan pour l’heure nuancé, selon le CTip
Jean-Paul Lacam, directeur général du centre technique des institutions de prévoyance (CTip).

Le délégué général du Centre technique des institutions de prévoyance Jean-Paul Lacam est revenu sur les modalités de mise en œuvre de la réforme du reste à charge zéro en optique, dentaire et audioprothèse, à l’aune d’annonces sur le sujet au 46e Congrès de la Mutualité Française.

Le président de la République Emmanuel Macron doit annoncer ce mercredi des annonces concernant la réforme du reste à charge zéro, notamment sur l’optique et l’audioprothèse – un premier accord ayant été trouvé sur le dossier du dentaire – à l’occasion du 46e Congrès de la Mutualité Française. Une réforme sur laquelle le directeur général du centre technique des institutions de prévoyance (CTip) Jean-Paul Lacam, en parallèle de la présentation de ses résultats pour l’année 2017, tire pour l’heure un bilan « nuancé ».

En cause : la poursuite de l’avalanche réglementaire en santé, après la réforme de la généralisation de la complémentaire santé, celle des contrats responsables, les dernières évolutions de la fiscalité, sans oublier DDA… « Cela n’encourage pas les acteurs de terrain à prendre des initiatives avec autant de réglementation », constate Jean-Paul Lacam.

Vers un encadrement tarifaire « total »

La mise en œuvre des négociations sur la réforme du reste à charge zéro, sous l’égide de la direction de la Sécurité sociale (DSS), a aussi été évoquée. « Sur la méthode, au début des négociations (NDLR : première réunion le 23 janvier 2018), le cadre était déjà très structurant », tandis que sur le fond, la DSS a opté pour une approche « très règlementée ».

Le président du CTip regrette notamment un certain manque de souplesse de la DSS sur les questions tarifaires, amenant à un renforcement des contrats responsables et, in fine, à un « encadrement tarifaire total ». Il insiste notamment sur le fait que les réseaux de soins n’ont pas réellement été pris en compte dans les discussions… Enfin, Jean-Paul Lacam estime que la mise en application des mesures autour du reste à charge zéro, qui s'étalera sur plusieurs années, « ne sera pas neutre sur le plan financier », estime enfin Jean-Paul Lacam. 

Emploi

PARANGON INVESTISSEMENT

Conseiller Commercial H/F

Postuler

KAPIA RGI

ANALYSTES FONCTIONNELS en Assurance Vie et /ou IARD

Postuler

KAPIA RGI

CHEFS DE PROJETS Vie et/ou IARD H/F

Postuler
Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Exploitation, conception, maintenance et renouvellement des installations d'éclaira...

Ville de Champagne sur Seine

17 novembre

77 - Champagne-sur-Seine

Services d'assurances

Ville de Capesterre Belle Eau

17 novembre

971 - CAPESTERRE BELLE EAU

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Reste à charge zéro : un bilan pour l’heure nuancé, selon le CTip

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié