[DOSSIER] Résultats 2017 : contrastes chez les paritaires 2/10

Résultats 2017 : Humanis dans le rouge

Résultats 2017 : Humanis dans le rouge

Le groupe de protection sociale Humanis affiche un résultat net part du groupe de -298 millions d'euros pour l'exercice écoulé. Il annonce un plan baptisé Rebond 2018 pour revenir à l'équilibre d'ici 2020.

Difficile année 2017 pour Humanis. Si le groupe de protection sociale, lors des précédentes années, compensait autant que faire se peut un volume de cotisations décroissant en assurance de personnes avec une amélioration de ses marges et de sa solvabilité, les résultats annoncés ce 27 avril 2018 pour l’exercice précédent posent question.

Le groupe affiche ainsi un résultat net part du groupe de -298 millions d’euros pour la SGAPS Humanis Développement Solidaire (HDS, regroupant la mutuelle Humanis nationale, Radiance Groupe Humanis, la mutuelle Renault, l’Ipsec et sa principale entité Humanis Prévoyance). Cette dégradation était logiquement attendue après l’annonce faite par le groupe de protection sociale, fin 2017, d’un renforcement des provisions d’Humanis Prévoyance en matière de prévoyance.

Résultat de -322M€ pour Humanis Prévoyance

« La décision d’Humanis Prévoyance de faire évoluer ses méthodologies de calcul de provisions techniques l’a amenée à renforcer de manière exceptionnelle ses provisions pour mieux couvrir les sinistres inconnus au titre des années de survenance 2016 et antérieures et, in fine, pour la survenance 2017 », souligne le groupe. Cette forte dégradation du résultat du groupe se reflète par conséquent logiquement dans celui de l’IP Humanis Prévoyance : -322 millions d’euros.

Le groupe souligne par ailleurs que ce renforcement des provisions en prévoyance pèse pour un tiers sur la survenance 2017 et deux-tiers au titre des survenances antérieures : « ainsi, le résultat net du groupe prenant uniquement en compte le renforcement des provisions au titre de la survenance 2017 s’établirait à -82 millions d’euros », veut minimiser Humanis.

Une solvabilité à maintenir

Autre conséquence immédiate de ce renforcement de provisions : Humanis Développement Solidaire, qui s’approchait des 200% de taux de couverture du SCR, voit ce ratio de solvabilité tomber à 160%. Lors de l’annonce de décembre 2017, le groupe soulignait seulement que ce ratio resterait au-dessus de 150%. Il en est de même pour Humanis Prévoyance, dont le taux de couverture du SCR perd 40 points en passant de 194% à 154% – 151% sans mesures transitoires, nous précise son directeur général Olivier Mesnard.

Si la situation n’est pas aussi alarmante en termes de chiffre d’affaires, elle n’est pas pour autant particulièrement réjouissante. HDS affiche un chiffre d’affaires combiné de 2,4 milliards d’euros, avec une baisse des cotisations de 1,9%. Humanis y voit « essentiellement (…) des éléments non récurrents constatés en 2016 ». Humanis est, notamment, l’un des rares acteurs à avoir affiché une baisse de cotisations au sein de notre récent classement sur la prévoyance, perdant de peu sa dixième place au profit de Generali France.

« 2018 est une année clé »

« 2018 est une année clé pour le redressement du groupe, soulignent les président et vice-président du groupe Humanis Pierre Steff et Frédéric Agenet. Toutes les équipes sont intensément mobilisées pour permettre à Humanis de rebondir et de tirer son épingle du jeu dans un marché toujours plus concurrentiel ».

Humanis, sans attendre son rapprochement en cours avec Malakoff Médéric, a en effet dressé une feuille de route pour tenter de redresser cette situation : le plan « Rebond 2018 ». Objectif principal : revenir à l’équilibre d’ici 2020 du côté d’Humanis Prévoyance, adossé à une consolidation de sa trajectoire financière au-delà de 2022. Pour ce faire, plusieurs trains de mesures sont prévus, en commençant par l’activation du dispositif de surveillance partagée du plan de rétablissement de l’IP au sein de la SGAPS. « Des outils de sécurisation des informations relatives aux provisions ont été mis en place », ajoute le groupe, annonçant également un prochain exercice de revue des charges, achevé avant la fin du mois de juin 2018.

Baisse de charges à tous les étages

Rebond 2018 passe aussi, toujours en assurance de personnes, par un objectif de baisse de 10% des résiliations annuelles, dans un marché toutefois toujours plus compétitif, la santé ayant été bouleversée par l’ANI et la prévoyance attirant de nouveaux acteurs comme les mutuelles santé. La maîtrise des charges passe également par un recours « restreint » à la sous-traitance externe, une lutte renforcée contre la fraude, sans oublier par le non-remplacement des départs naturels. « La politique de mobilité interne est renforcée afin d’allouer les ressources en priorité sur les chantiers stratégiques », poursuit Humanis. À noter enfin, sur le front de la retraite complémentaire, un objectif de 90% des opérations de liquidation traitées en moins de deux mois.

Rebond 2018 passe, également, par une nouvelle stratégie commerciale. Une nouvelle offre « modulaire » dédiée aux TPE, PME et ETI est en cours de déploiement avec Agiléo Santé et Agiléo Prévoyance. Un espace extranet dédié aux courtiers partenaires, Courtage 360, a également été mis en place. En parallèle, une autre composante de la SGAPS HDS, Radiance Groupe Humanis (GEM), a fait évoluer sa stratégie en termes de produit (élargissement d’activité en dehors de l’assurance de personnes) et de modèle de distribution, avec la plateforme Radiance 360.

Dans ce contexte difficile, quelques éclaircies apparaissent toutefois pour Humanis. Le groupe a vu son encours en épargne salariale progresser de 4% en 2017, pour un total de 7,8 milliards d’euros. Autre activité mieux orientée : la gestion de portefeuilles pour le compte d’assureurs partenaires (essentiellement Crédit Agricole Assurances et Thélem Assurances), qui progresse de 9%. Humanis, enfin, espère trouver son salut grâce à l’international. Le groupe a récemment conclu un partenariat avec le géant américain de l’assurance santé Aetna, pour un développement d’activité commun, dans un premier temps, centré sur les États-Unis et les Émirats Arabes Unis.

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Contrat de frais de santé à adhésion obligatoire pour l'ensemble du personnel salarié.

Logidôme - OPH de Clermont-Ferrand

21 mai

63 - CLERMONT FERRAND

Prestation de services chèques au profit de la Banque de France.

Banque de France

21 mai

75 - BANQUE DE FRANCE

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Résultats 2017 : Humanis dans le rouge

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié