Une nouvelle UGM dans le grand Ouest

Une nouvelle UGM dans le grand Ouest
Sept mutuelles regroupent leur force dans le grand Ouest pour investir le marché des contrats collectifs

Sept mutuelles de santé du grand Ouest viennent de se regrouper pour donner naissance à l’UGM Les Mutuelles Solidaires. Trois commissions sont déjà au travail.

L’union de groupe mutualiste UGM Les Mutuelles Solidaires a officiellement vu le jour le 3 juin 2016 en assemblée générale constitutive. Elle regroupe sept mutuelles de santé du grand Ouest, qui protège environ 120 000 personnes. Il s’agit de La Choletaise (de Cholet) et La Fraternelle (de Landemont) dans le Maine-et-Loire, Le Ralliement (de Tours) et Unimutuelles (de Saint-Grégoire) en Indre-et-Loire, la Mutuelle du Val de Sèvre (de Tiffauges) et La Meusrec (de Belleville-sur-vie) en Vendée ainsi que des Mutuelles Ligériennes (de Vieillevigne), en Loire-Atlantique.

Sans surprise, le premier objectif des Mutuelles Solidaires porte sur la mutualisation des moyens. « Toutefois, nous n’avons pas l’objectif de constituer une union mutualiste de groupe (UMG, qui instaure une solidarité entre ses membres, NDLR). Les mutuelles membres tiennent à garder leur indépendance financière et une UMG ne serait pas justifiée actuellement, » explique Jean-Louis Lambert, trésorier de La Choletaise et président de la nouvelle structure.

Déjà trois commissions

Trois commissions composées d’administrateurs bénévoles et de salariés des mutuelles ont été mises en place. Celle dédiée à la mutualisation a déjà permis de choisir un actuaire commun externalisé. Des services internes existants comme l’hébergement informatique, déjà partagé entres plusieurs membres, sont voués à être davantage mutualisés.

Une deuxième commission concerne la commercialisation et la communication. « Dans ce groupe de travail, nous allons nous interroger sur l’opportunité d’avoir une image commune, tout en conservant chacun notre propre communication, et sur la manière de relever le défi des réseaux sociaux », précise le nouveau président, à la tête d’une structure sans salarié pour le moment. « Nous allons également réfléchir à la façon d’épauler les mutuelles qui jusque-là ne proposaient pas de contrats collectifs et à l’opportunité de proposer des produits communs à destination des jeunes ». Il est également question de concevoir des offres destinées aux seniors à partir de 2017.

Une troisième commission se penche sur les services aux adhérents, notamment en matière de prévention.

Bientôt de nouveaux membres ?

Les membres des Mutuelles Solidaires sont tous issus d’une association du même nom qui échange sur les bonnes pratiques et regroupe par ailleurs la CNM Santé, basée à Paris, et de la Société mutualiste inter-entreprises (SMIE) de Vannes. « Ces dernières réfléchissent à l’opportunité d’intégrer l’UGM, qui a vocation à s’ouvrir à de nouveaux membres aux valeurs similaires », confie Jean-Louis Lambert.

Abonnés

Base des organismes d'assurance

Retrouvez les informations complètes, les risques couverts et les dirigeants de plus de 850 organismes d'assurance

Je consulte la base

Le Magazine

ÉDITION DU 03 décembre 2021

ÉDITION DU 03 décembre 2021 Je consulte

Emploi

ALLIASS

Gestionnaire sinistres IARD Confirmé H/F

Postuler

Natixis Assurances

CONTRÔLEUR DE GESTION EPARGNE (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Assurance Dommages Ouvrage pour les travaux de construction d'un nouveau collège à ...

Conseil Départemental de la Vendée

03 décembre

85 - LUCON

Assurances Dommages aux biens et risques annexes.

Ville du Chesnay-Rocquencourt

03 décembre

78 - LE CHESNAY

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Une nouvelle UGM dans le grand Ouest

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié