Nouveau sursis pour le Grand Conseil de la Mutualité

Nouveau sursis pour le Grand Conseil de la Mutualité
DR Sandra Cammilleri-Allais, présidente de GCM

Le Tribunal de Grande Instance (TGI) de Marseille a prolongé de six mois supplémentaires la période d'observation dans le cadre du redressement judiciaire du Grand Conseil de la Mutualité (GCM). La présidente, Sandra Cammilleri-Allais, s'est félicitée de cette décision qu'elle souhaitait pour affiner le plan de redressement de l'entreprise. Une audience intermédiaire, programmée pour le 12 juin, permettra au TGI d'examiner son état d'avancement. Entre temps, l'Inspection générale des affaires sociales (Igas) aura rendu son audit, attendu ces jours-ci.

Du côté de la CGT qui réclame toujours à la Préfecture, au nom des 1 150 salariés concernés, l'organisation d'une table ronde, on espère que le changement de président de la République permettra d'impulser un regard bienveillant sur la situation du GCM. Le secrétaire départemental du Parti Communiste des Bouches-du-Rhône, Pierre Darrhéville, a, d'ores et déjà, fait appel à François Hollande, dans un courrier du 7 mai, pour "débloquer un fonds d'urgence", "envisager des financements pérennes" qui garantissent la poursuite de l'activité des 11 centres de santé mutualistes et prendre des décrets donnant au GCM "les mêmes droits que d'autres acteurs de santé".

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Prestations de service d'assurance en matière de frais de santé

EPA de la Ville Nouvelle de Sénart

26 août

91 - EPA SENART

Prestations de services d'assurances.

Hôpital local de Soultz

25 août

68 - SOULTZ

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Nouveau sursis pour le Grand Conseil de la Mutualité

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié