Nouvelle charge des opticiens contre les réseaux des complémentaires

Nouvelle charge des opticiens contre les réseaux des complémentaires

La Fédération nationale des opticiens de France (FNOF) a adressé le 20 mars une lettre ouverte aux candidats à l'élection présidentielle dénonçant une « santé visuelle à deux vitesses » et mettant en cause les réseaux mis en place par certaines complémentaires santé. Cette organisation professionnelle, qui fédère 4 000 points de vente, affirme que les valeurs de « santé visuelle »,  « proximité »  et « qualité » qu’elle défend sont « mises en péril par les pratiques de certains organismes complémentaires santé ».

Liberté à réaffirmer

En allusion aux réseaux mis en place ces dernières années, la FNOF dénonce « une dérive qui remet en cause le principe de libre choix du praticien, qui détruit la relation de proximité et de confiance entre le patient et son professionnel de santé et qui rend impossible tout suivi ». L'organisation souligne que « cette dérive n'est pas inéluctable. La liberté de nos concitoyens de choisir de plein gré de consulter leur opticien doit être réaffirmée et préservée ».

Emploi

Assistra

Mécanicien Industriel H/F

Postuler

SOMPO INTERNATIONAL INSURANCE

Souscripteur Transport (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Conseil et représentation juridique du groupe ICF Habitat

Société Immobilière des Chemins de Fer

21 février

75 - SOCIETE IMMOBILIERE DES CHEMINS DE FERS

Programme d'intérêt Général de lutte contre l'habitat indigne Mission de Suivi..

Ville de Digne les Bains

21 février

04 - DIGNE LES BAINS

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Nouvelle charge des opticiens contre les réseaux des complémentaires

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié