Observatoire Generali : les femmes sont davantage proactives en matière de prévention santé

Observatoire Generali : les femmes sont davantage proactives en matière de prévention santé

Les femmes seraient-elles plus préventives que les hommes en matière de santé ? C’est en tout cas ce que semble confirmer l’Observatoire des femmes et de l’assurance réalisé par Generali avec l’institut CSA. Pour la quatrième année consécutive, ce baromètre compare les différences de sensibilité entre les deux sexes sur des thèmes de la vie courante (moral, famille, avenir…), et plus particulièrement en 2014 sur leurs comportements respectifs en matière de santé, durant la crise.

Plus stressés au quotidien

Selon ce sondage, dans le contexte économique actuel,  les femmes se déclarent plus angoissées : 78% se disent stressés contre 63% des hommes. Cette sensibilité impacterait, entre autres, la qualité de leur sommeil, puisque plus d’un tiers (35%) avoue mal dormir, là où seulement un quart des hommes (28%) reconnait avoir le même problème.

Prévenir plutôt que guérir

Résultat, au regard de leur santé, les femmes seraient aujourd’hui plus dans une logique de prévention que leurs homologues masculins. Ainsi, pour 56% d’entre elles, la santé est une « question de mode de vie au quotidien », tandis qu’une majorité d’hommes (53%) conçoit la santé « comme une affaire de médecin ». Un principe de précaution qui se traduit notamment par une consultation plus régulière des femmes auprès de leur médecin généraliste (74% le voient au moins une fois par an, contre 64% des hommes), mais aussi par un recours supplémentaire à l’automédication ou encore à une recherche d’information accrue d’informations sur internet concernant leur santé. « Cette tendance n’est pas sans rappeler la plus grande prudence affichée par les femmes dans un contexte de crise, que ce soit dans leur façon d’aborder la vie en général, dans leurs modes de consommation au quotidien, ou encore dans la gestion de leurs placements financiers », indique Bernard Sananès, président de l’institut CSA.

L'ANI vertueux pour la prévention

« Au regard de ces résultats, et notamment dans le cadre de l’ANI qui va rendre obligatoire la couverture santé des salariés dans toutes les entreprises à compter du 1er janvier 2016, l’offre de complémentaire santé de Generali France contiendra davantage de solutions de prévention », précise Patricia Barrère, directrice du marketing stratégique de Generali France.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 23 octobre 2020

ÉDITION DU 23 octobre 2020 Je consulte

Emploi

BANQUE DE FRANCE

Directeur de mutuelle H/F

Postuler

CEGEMA

Chargé de relation client Emprunteur H/F.

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Assurance statutaire du personnel.

Ville de Gagny

24 octobre

93 - GAGNY

Service d'assurance multirisques du patrimoine mobilier et immobilier de la SEM HAB...

SEM Habitat Pays Châtelleraudais

24 octobre

86 - CHATELLERAULT

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Observatoire Generali : les femmes sont davantage proactives en matière de prévention santé

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié