Optique : l’observatoire des prix et de la prise en charge rend son premier rapport

Optique : l’observatoire des prix et de la prise en charge rend son premier rapport

Officiellement créé début 2016, l’Observatoire des prix et de la prise en charge en optique médicale rend son premier rapport, revenant notamment sur les prises en charge de l’optique médicale par les assureurs complémentaires santé.

Première copie rendue par l’Observatoire des prix et de la prise en charge en optique médicale, chargé d’analyser les caractéristiques, prix de vente et qualité des équipements d’optique. Pour rappel, cet observatoire est composé de douze représentants d’institutions : la Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques (Drees, ministère de la Sante), la direction générale du Trésor, l’Union nationale des caisses d’assurance maladie (Uncam), la FNMF, la FFSA, le CTip, le Collectif interrassociatif sur la santé (Ciss) et cinq représentants du monde de l’optique (Fédération nationale des opticiens de France, Syndicat des opticiens entrepreneurs, Union des opticiens, Syndicat national des centres d'optique mutualistes et Groupement des industriels et fabricants de l'optique).

Un effet prix pour l'heure limité

Ce premier rapport (à lire ci-dessous), prévient d’emblée l’observatoire, ne peut intégrer l’impact des récentes réformes réglementaires, notamment celle des contrats responsables : «Leur entrée en vigueur demeure cependant trop récente pour que les données statistiques, pour la plupart disponibles sur les années 2013 et 2014, puissent en mesurer les effets dès cette première édition». Il prend ainsi les contours d’un état des lieux préliminaire du marché de l’optique, ainsi que des prises en charge des organismes complémentaires santé.

Le prix moyen d’une paire de lunettes pour les assurés (hors CMU-C) en 2014 s’élève ainsi à 434€, moyenne située à 316€ pour les équipements unifocaux (verres simples) et 613€ pour les équipements multifocaux (verres complexes). Si ce rapport calcule une hausse du prix des lunettes de 1,35% (en moyenne) par an entre 2006 et 2014, les dépenses d’optique se sont envolées de 59% sur cette même période, notamment en raison d’un effet recours (augmentation de la population ayant recours à des équipements d’optique).

L’observatoire s’intéresse également aux prises en charge des organismes complémentaires santé (AMC), se basant pour cela sur des données de la DREES. Aux faibles remboursements de l’assurance maladie, faisant de facto des complémentaires santé les premiers financeurs de l’optique en France, s’observe également une baisse régulière des restes à charge.

Sur la base d’un équipement optique à 550€ (verres simples), les prises en charge des organismes complémentaires santé sont passées de 165€ (2006) à 240€ (2014), avec une étape à 230€ (2011). Sans surprise, les contrats collectifs (respectivement 220€, 315€ et 320€) procurent de meilleurs remboursements que les contrats individuels (130€, 160€ et 180€). Ce constat est identique pour les équipements optiques complexes.

La part des AMC dans le financement de la dépense totale d’optique médicale a ainsi gagné 16,3 points entre 2006 et 2014, là où le reste à charge a diminué de 15,4 points.

Emploi

AFI ESCA

Délégué Régional grands comptes H/F

Postuler

SERPINET CONSEIL

Inspecteur Commercial SUD 12 15 30 34 48 81

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Marché de services d'assurances pour la CTBR.

Compagnie des Transports du Bas Rhin

19 janvier

67 - STRASBOURG

Services d'assurances.

Ville de Riom

19 janvier

63 - RIOM

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Optique : l’observatoire des prix et de la prise en charge rend son premier rapport

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié