Ouragan Matthew : une facture de 25 à 30 milliards de dollars pour l’assurance

Ouragan Matthew : une facture de 25 à 30 milliards de dollars pour l’assurance
Jérémie, la principale ville du sud d'Haïti, a été totalement dévastée par le passage de l'ouragan Matthew.

L’ouragan Matthew, qui a frappé Haïti, Cuba, les Bahamas et la côte Est de la Floride le 4 octobre 2016, a été particulièrement dévastateur. Alors que le bilan humain ne cesse de s’alourdir, en particulier à Haïti, le montant des dommages pourrait atteindre 30 Md$ (environ 27 Md€).

Haïti continue de compter ses morts. Un peu moins d’une semaine après le passage de l’ouragan Matthew, dont les rafales de vent ont dépassé les 220 km/h, le bilan humain est lourd. Selon les données provisoires de la protection civile, l’île a comptabilisé 372 décès, 4 disparus et 246 blessés. L’ouragan de force 4 a également ravagé une partie de Cuba, la République Dominicaine avant de terminer sa course en longeant la Floride, la Géorgie et les Carolines provoquant à son passage d’importants dégâts.

Un coût de 25 à 30 Md$

Les premières estimations du montant des dommages affluent. L’agence de presse Reuters l'a évalué entre 25 et 30 Md$ (entre 22 et 27 Md€ environ). Une évaluation en ligne avec celle du cabinet RMS, lequel établit une fourchette plus large comprise entre 20 et 30 Md$, de même que celle de JP Morgan à 25 Md$.

De quoi classer l’évènement parmi les plus coûteux pour les assureurs américains après Katrina en 2005, Haïti affichant un taux de couverture très faible.

La moitié des dommages assurés couverts par les réassureurs

Les dommages provoqués par le passage de Matthew, en particulier aux Etats-Unis, devraient être couverts pour moitié par la réassurance. Selon les projections de Deutsche Bank, le réassureur Swiss Re devrait être le plus impacté avec une exposition de 5,6 Md$, suivi par Munich Re (3,9 Md€), Hannover Re (1 Md€) et Scor (0,7 Md€).

Les analystes de l'établissement allemand ont souligné que le groupe zurichois était le plus important réassureur du fonds de catastrophes naturelles de Floride, et donc le plus exposé aux dommages dans cet Etat.

15 « cat bonds » impliqués par l’ouragan

Sur les marchés financiers enfin, assureurs et réassureurs pourraient pâtir de Matthew. Et pour cause : Standard & Poor’s indique qu’à ce stade près de 15 « cat bonds » ou « obligations catastrophes » offrant une protection contre les ouragans à divers cédantes, pourraient subir des pertes.

Le risque d’exposition est d’autant plus élevé que ces obligations émises par les compagnies d’assurance ou de réassurance afin de couvrir une partie de leurs pertes financières en cas de survenance de catastrophes naturelles ont le vent en poupe. Elles ont représenté un montant de 6,88 Md$ l’an dernier et près de 3,02 Md$ sur le premier semestre 2016, selon le courtier en réassurance Aon Benfield.

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Ouragan Matthew : une facture de 25 à 30 milliards de dollars pour l’assurance

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié