Paca : les ambitions d'une mutualité régionalisée

À la suite de la fusion des six unions départementales, la Mutualité française Provence-Alpes-Côte d'Azur vient de se doter d'un plan de développement à cinq ans.

Nos modes de fonctionnement sont désormais harmonisés. L'installation dans notre nouveau siège, à Meyreuil [Bouches-du-Rhône], constitue la première réalisation commune issue de la fusion de nos six unions départementales depuis l'été 2007. L'adoption unanime de notre plan de développement nous fait passer à la vitesse supérieure, puisque nous lui consacrerons sur cinq ans un budget de 30 ME », explique Thierry Pattou, président de la Mutualité Provence-Alpes-Côte d'Azur. L'Union régionale regroupe aujourd'hui 350 salariés, dont une vingtaine au siège social. « Nous avions promis que cette fusion s'effectuerait sans licenciement ni mutation forcée. Nous avons tenu parole, et nous avons même créé 16 postes », assure Philippe Cotta, le secrétaire général.

Défini au fil de plusieurs mois de réflexion et de débats après la fusion, le plan de développement s'articule autour de cinq axes : les personnes âgées et/ou handicapées, la petite enfance, les services de soins et d'accompagnement mutualistes dans l'optique, le dentaire et l'audioprothèse, le maintien de l'autonomie et les services à la personne. Il se déclinera en une trentaine d'opérations pour mieux couvrir les besoins régionaux.

Deux centres de pointe

Certaines sont en bonne voie, tels la construction à Toulon d'un centre multiaccueil de 60 places pour la petite enfance (dont dix pour bébés souffrant d'un handicap) ou l'aménagement, à Nice, d'un établissement pilote dans la prise en charge de la maladie d'Alzheimer, en partenariat avec le CHU et la Fondation Claude-Pompidou. Ces deux établissements, que l'Union est appelée à gérer à terme, devraient être livrés en 2010. « Nos groupes de travail ont sélectionné les domaines d'intervention qui nous paraissaient prioritaires pour la région », précise le directeur général, Joël Derrives.

En parallèle, la Mutualité française Paca préparera son entrée, en avril, dans le parcours de santé mutualiste, Priorité Santé mutualiste, expérimenté en Languedoc-Roussillon et en Bretagne.

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

Commentaires

Paca : les ambitions d'une mutualité régionalisée

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié