Perspective négative pour l’assurance vie en France, stable en non-vie (Fitch)

Perspective négative pour l’assurance vie en France, stable en non-vie (Fitch)

L’agence de notation a réitéré sa perspective négative sur le marché français de l'assurance vie compte tenu de l’environnement de taux d’intérêts bas. En non-vie, Fitch s’attend au maintien des grands équilibres financiers ainsi qu’à une politique tarifaire «disciplinée» en 2015.

«Le marché français de l’assurance vie et non-vie se trouve sur une pente glissante», a prévenu Marc-Philippe Juilliard, responsable du pôle assurance de Fich Ratings.

Poursuite des rachats en vie

En assurance vie, l’agence de notation a pointé le caractère cyclique du marché. Si la collecte a signé un retour en grâce en 2014, davantage orientée vers les supports en unités de compte (UC), elle reste en-deçà de ses plus hauts historiques de 2006 et 2009. En termes de perspectives, l’agence de notation s’attend à une baisse des rendements, en raison de taux historiquement bas (OAT 10 ans à 0,6%), qui va impacter les équilibres financiers du secteur en dépit d’un maintien d’une «collecte nette résiliente».

De même, la dynamique de rachats devrait se poursuivre en 2015, selon l’agence de notation, compte tenu du vieillissement des détenteurs et des contrats. Et pour cause : aujourd’hui, plus de deux-tiers des encours correspondent d’ailleurs à des polices de plus de huit ans.

Eurocroissance : un «produit de niche»

S’agissant du contrat eurocroissance, dont les premiers contrats ont vu le jour, Fitch considère qu’il correspond davantage à «un produit de niche», qui se situera dans le «haut de la gamme» et dont le «développement ne révolutionnera pas le marché». Reste une question en suspens que les assureurs auront à se poser en 2015 : celle des frais de gestion prélevés sur les contrats, en moyenne de l’ordre de 0,6%. «Sont-ils soutenables dans le contexte économique actuel ?», s’interroge Marc-Philippe Juilliard. Les assureurs pourraient être tentés d’intervenir sur leurs coûts de distribution pour préserver leurs marges.

Les bancassureurs vont continuer de peser en dommages

En assurance non-vie, Fitch s’attend «à peu de bonnes nouvelles» sur un marché français dont la progression de l'activité suit celle du PIB français. Au plan commercial, l’agence de notation pointe la percée des bancassureurs dommages, en particulier Crédit agricole Assurances et Crédit Mutuel, bien ancrés dans le top 10 des assureurs non-vie, avec respectivement 3,7 et 4,3% de parts de marché. «Ils affichent des taux de croissance supérieur au secteur et ont, en parallèle, réalisé des efforts en matière de taux de résiliation», souligne Marc-Philippe Juilliard. Et d’ajouter : «Nous anticipons un renforcement de la part de marché des bancassureurs en IARD en 2015.»

Pression sur la rentabilité technique

Au plan technique, la rentabilité poursuit son érosion avec la remontée du ratio combiné depuis 2011, reflet d’une sinistralité qui se détériore (recrudescence des mini-événements climatiques). «La politique tarifaire ne peut s’accommoder du moindre relâchement alors que le marché incite à le faire», indique Fitch. L’agence de notation s’attend à des évolutions tarifaires modestes, excepté en cas de survenance d’événements de grande ampleur. A noter que la baisse du prix de l’essence, liée à la chute des cours du baril de Brent à moins de 50 $, pourrait avoir un effet sur la fréquence des sinistres autos cette année.

Quant à l’entrée en vigueur de la résiliation infra-annuelle (loi Hamon), l’agence de notation estime qu’il est encore trop tôt pour en mesurer les conséquences sur les portefeuilles.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 18 octobre 2019

ÉDITION DU 18 octobre 2019 Je consulte

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Prestation d'assurance

Amiens Aménagement

18 octobre

80 - Amiens

Prestations de services d'assurances IARD pour une durée de 4 ans.

Ville de L'Ile d'Elle

18 octobre

85 - L'ILE D'ELLE

SERVICE D'ASSURANCES DES RISQUES STATUTAIRES.

Communauté de Communes du Savès

18 octobre

32 - LOMBEZ

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Perspective négative pour l’assurance vie en France, stable en non-vie (Fitch)

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié