« Plusieurs assureurs devraient être labellisés Casablanca Finance City »

L'ambition de Casablanca de devenir un hub financier inévitable est en train de se réaliser. Les promoteurs de Casablanca Finance City (CFC) parient sur la venue d'assureurs de dimension internationale, dont certains ont déjà franchi le pas. Le package se veut attirant pour les opérateurs et leurs collaborateurs.

Quel est l'objectif de CFC ?

Casablanca Finance City (CFC) est une initiative public-privé lancée en avril 2010 qui vise à doter Casablanca d'un hub économique et financier régional à l'échelle de l'Afrique afin d'en faire le lien entre les économies du Nord et du Sud. L'objectif est de construire un écosystème complet autour de trois catégories complémentaires d'entreprises ayant en commun une vocation africaine affirmée : les entreprises financières, dont celles de l'assurance et de la réassurance, les sièges régionaux de multinationales financières et non financières et les prestataires de services, qu'ils relèvent du juridique, du fiscal, de l'audit, de la recherche, de la notation financière...

En quoi consiste l'offre de CFC à destination des opérateurs économiques qui souhaitent s'installer ?

Il s'agit d'une offre globale incluant plusieurs points, comme une facilitation du doing business (1) à travers différents fast tracks (2) pour la création d'entités, l'obtention d'agréments, les visas, les permis de travail, la facilitation des opérations de change, y compris la liberté de gestion des avoirs en devises. Mais aussi : un package fiscal attrayant, un cadre réglementaire et légal adapté, une offre de formation à travers CFC Academy (3), un centre d'arbitrage et de médiation servant la région avec des arbitres de renom et une offre immobilière en adéquation avec les besoins des institutions internationales.

Quels sont les atouts de CFC pour le secteur de l'assurance ?

Les principaux atouts de la place casablancaise sont la stabilité politique et macroéconomique du pays, la qualité du système financier marocain et un corpus légal et réglementaire moderne. Les infrastructures, la connectivité aérienne aux standards internationaux et les liens économiques forts avec l'Afrique sont également importants.

Combien d'assureurs vous ont-ils déjà rejoints et combien en attendez-vous ?

À ce jour, six acteurs internationaux de l'assurance et de la réassurance nous ont fait confiance : AIG, le groupe monégasque d'assurance santé Ascoma, opérant dans une vingtaine de pays, les deux leaders mondiaux de l'assurance-crédit, Coface et Euler Hermes, Saham Assurance, présent dans vingt et un pays (ex-réseau Colina, NDLR), et Trust RE . En outre, nous sommes en contact avec plusieurs compagnies d'assurances et de réassurances mondiales qui devraient être labélisées CFC et rejoindre la quarantaine d'entreprises qui le sont déjà.

Quelles sont les prochaines échéances du développement de cette nouvelle place financière ?

CFC a une feuille de route ambitieuse, relative à la fois à l'enrichissement continu du cadre que nous offrons, à la massification de son écosystème et à l'élargissement du spectre de nos partenariats à l'international qui sont actuellement au nombre de quatre : Londres, Luxembourg, Paris Europlace et Singapour. Casablanca a intégré le prestigieux Global Financial Center Index (GFCI), qui classe les places financières en fonction de leur compétitivité. En intégrant cet indice en mars 2014 au soixante-deuxième rang mondial et au deuxième à l'échelle africaine, Casablanca fait une entrée remarquée sur le radar des places financières internationales. Mais à notre sens et au-delà des chiffres, l'entrée dans le classement est une reconnaissance de la pertinence de notre positionnement comme hub économique et financier dédié à l'Afrique.

1. Évaluation des réglementations qui s'appliquent à la création d'entreprise.

2. Littéralement « voies rapides », accélérateurs.

3. Master en ingénierie financière, certifications aux métiers de la finance.

« CFC offre un relais de croissance exceptionnel pour les acteurs internationaux de la finance et de l'assurance. »

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 23 avril 2021

ÉDITION DU 23 avril 2021 Je consulte

Emploi

Futur Associé H/F

Postuler

Cabinet DAUBRIAC ET LETRON

Gestionnaire Sinistres H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

« Plusieurs assureurs devraient être labellisés Casablanca Finance City »

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié