Pokémon Go : plusieurs produits lancés dans le monde de l'assurance

Pokémon Go : plusieurs produits lancés dans le monde de l'assurance
L'application "Pokémon Go" a déjà été téléchargée des centaines de millions de fois... en seulement un mois. © Edouard Woo / Flickr

La filiale allemande de la jeune compagnie suisse Knip propose une assurance invalidité/décès dédiée aux joueurs de « Pokémon Go », application qui a fait des dizaines de millions d’adeptes en seulement quelques semaines.

C’est un constat qui s’amplifie de jour en jour : « Pokémon Go » n’est pas qu’un simple jeu pour smartphones, mais une véritable manne économique pour de nombreux acteurs. Si Niantic, société à l’origine de l’application, vient d'annoncer avoir cumulé 200 millions de dollars de recettes en un mois (pour un jeu… téléchargeable gratuitement !), avait-elle pour autant prévu les répercussions indirectes de sa création ?

La filiale allemande de la start-up d’assurance suisse Knip a ainsi annoncé, fin juillet, le lancement d’un produit d’assurance invalidité/décès ciblant spécifiquement les joueurs de « Pokémon Go ». Cette assurance, gérée par le groupe Barmenia, est disponible via l'application smartphone Knip en envoyant dans le chat intégré le mot Pokémon. Cette annonce suit le lancement d’une précédente assurance gratuite, par la banque russe Sberbank, en échange d’informations personnelles.

Un jeu à risques

Le principe même du jeu, amenant les joueurs à se déplacer continuellement pour attraper de nouveaux Pokémon, obtenir des objets et combattre d’autres joueurs dans des arènes, est en effet particulièrement accidentogène. De nombreux faits divers impliquant des joueurs de Pokémon ont déjà été relevés, allant des chutes dans des ravins aux accidents de la route. Ils ont même amené Allianz Worldwide Partners à délivrer dix conseils de sécurité (ou plutôt de bon sens...) pour jouer en toute tranquillité, sans aller jusqu'à proposer une solution d'assurance particulière.

Un danger d’un genre nouveau qui a même amené, note « Le Moniteur », la fédération nationale des travaux publics (FNTP) à effectuer une communication spécifique sur le sujet. Et qui pourrait causer jusqu'à 100 millions d'euros de dommages pour la seule Allemagne, selon les comptages de Knip.

Le produit proposé par Knip, "Unfallversicherung Trainer-Schutz", inclut ainsi le versement à l’assuré d'une rente jusqu'à 30 000 euros en cas d’invalidité et 10 000 euros en cas de décès. La prime annuelle s’élève de son côté à 85 euros, réduite à 35 euros jusqu’au 15 août. A noter que ce produit est conçu pour expirer automatiquement au bout d’un an, l’assurance n’étant pas renouvelable... A moins que la fièvre « Pokémon Go » perdure au-delà de l’effet de curiosité ?

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 03 avril 2020

ÉDITION DU 03 avril 2020 Je consulte

Emploi

SOLUSEARCH

Responsable de Développement « Accord de Branches » H/F

Postuler

Futur Associé H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Exploitation de la station d'épuration

Saint-Etienne Métropole

28 mars

42 - St Jean Bonnefonds

ACCORD CADRE en groupement de commandes de bailleurs sociaux pour la mutualisation ...

Meurthe et Moselle Habitat

28 mars

54 - MEURTHE ET MOSELLE HABITAT

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Pokémon Go : plusieurs produits lancés dans le monde de l'assurance

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié