[DOSSIER] Malakoff Médéric tourne la page de l'ère Guillaume Sarkozy 3/5

Pourquoi Guillaume Sarkozy a perdu la confiance des partenaires sociaux

Pourquoi Guillaume Sarkozy a perdu la confiance des partenaires sociaux
Le délégué général de Malakoff-Médéric, Guillaume Sarkozy, a finalement chuté sur le rapprochement avec La Mutuelle générale. En cause, sa conduite du projet et plus largement sa pratique du management. © Christophe BOULZE

Ce sont bien les représentants des employeurs et syndicats qui dirigent les groupes de protection sociale. Les partenaires sociaux de Malakoff-Médéric viennent de le rappeler par un acte fort : la décision de se séparer du délégué général actuel du groupe. De fait, ils considèrent que Guillaume Sarkozy n’est plus l’homme de la situation pour mener à bien le rapprochement en cours avec La Mutuelle générale (1). Au contraire, son attitude mettrait en péril la constitution du futur ensemble dont il devait assurer la direction.

Selon nos informations, le divorce s’est opéré sur le dossier du système d’information et de gestion de l’assurance santé et prévoyance. Un fait suffisamment grave pour que le délégué général, âgé de 64 ans, en poste depuis 2008 (2), perde le soutien du président de l’association sommitale, Bernard Lemée. Représentant employeurs (Medef) et ancien DRH de BNP Paribas, cet homme fort du paritarisme l’avait toujours défendu, y compris en 2012 après l’échec de la création avec CNP assurances d’une société commune, spécialisée en retraite supplémentaire. Un dossier qui avait fait grincer des dents chez les partenaires sociaux.

Mais comme souvent, ce clash sur l’informatique n’a fait que révéler une critique plus large de la pratique de management de Guillaume Sarkozy. Pour résumer, il lui est notamment reproché de ne pas suffisamment déléguer ainsi qu’un turn over élevé parmi les cadres dirigeants, tout particulièrement à la direction des systèmes d’information. Mais la décision prise par le délégué général, à l’été, de se séparer de Dominique Trébuchet, directeur général assurance et services financiers, avait pour le moins surpris les partenaires sociaux. Un départ qui serait d’ailleurs lié à une divergence de vue sur ce fameux dossier informatique.

À l’heure où nous écrivons ces lignes, l’avenir de Guillaume Sarkozy reste encore incertain. Les partenaires sociaux ont proposé au délégué général de prendre de nouvelles fonctions, en périphérie du groupe et en lien avec les fondations créées par Malakoff-Médéric. L’accord transactionnel serait alors calé sur le droit en vigueur et exclurait tout parachute doré.

À défaut d’accord entre les deux parties, l’association sommitale serait conduite à engager une procédure pour se séparer de Guillaume Sarkozy, qui est salarié de l’association de moyens. La question devrait être tranchée avant Noël. Yann Charron, actuel directeur général des opérations et DRH, devrait assurer l’intérim, mais les partenaires sociaux souhaitent recruter rapidement un nouveau directeur général afin que le rapprochement avec La Mutuelle générale ne prenne pas de retard. Gageons que la fiche de poste insistera sur la capacité à manager en équipe et à respecter la gouvernance paritaire, responsable de la stratégie et de la bonne marche du groupe.

(1) Les instances des deux acteurs ont entériné en janvier 2015 un protocole de rapprochement qui prévoit la création d’une société de groupe d’assurance mutuelle (Sgam), qui réunira toutes les activités concurrentielles (4,6 Md€), mais pas la retraite complémentaire. La création de la Sgam, qui prévoit la fusion des directions opérationnelles, devait être effective début 2016.
(2) Guillaume Sarkozy a été engagé en 2006 comme délégué général de Médéric, un poste qu’il a conservé lors de la fusion avec le groupe Malakoff en 2008.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 20 novembre 2020

ÉDITION DU 20 novembre 2020 Je consulte

Emploi

CRETEIL HABITAT SEMIC

CHEF DU SERVICE MARCHE/ASSURANCES H/F

Postuler

Institut National de Recherche et de Sécurité (INRS)

Expert Engins de chantier (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Location de véhicules de courte durée

Odyssi - régie communautaire de l'eau et assainissement

24 novembre

972 - Fort-de-France

Marché de services d'assurance.

Communauté de Communes Calvi - Balagne

24 novembre

20 - CALVI

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Pourquoi Guillaume Sarkozy a perdu la confiance des partenaires sociaux

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié