Pourquoi la fonction RH occupe une place centrale

Pourquoi la fonction RH occupe une place centrale
©Thinkstock

Évolution des métiers, des compétences, besoins de formation... la transformation digitale est d'abord un chantier pour les ressources humaines. Mais dans l'assurance, cette stratégie RH 2.0 est encore rare.

C'est un chiffre qui risque d'interpeller les services des ressources humaines du secteur. Alors que la transformation digitale est au coeur de toutes les discussions dans l'assurance, le cabinet de conseil en management Solucom vient de présenter les résultats d'une enquête (1), qui montre que 17 % seulement des entreprises interrogées ont déjà défini une stratégie digitale RH claire au sein de leur entité. Un pourcentage modeste, qui surprend d'autant plus que, selon ce sondage, près de neuf répondants sur dix estiment que la fonction RH occupe aujourd'hui une place centrale dans leur programme de transformation.

« Même si les entreprises se cherchent encore sur le sujet, elles ont toutefois conscience que la révolution digitale ne pourra se faire qu'avec et par les salariés qui composent l'entreprise, et que seul un positionnement et une reconnaissance de la fonction RH à un niveau véritablement stratégique permettront de réussir cette mutation engagée », remarque Norbert Girard, secrétaire général de l'Observatoire de l'évolution des métiers de l'assurance.

Dans un contexte de mutation du système de production, de nouveaux métiers apparaissent.

Norbert Girard, secrétaire général de l’Oéma



L'Oéma vient de publier une étude qualitative sur les métiers de l'assurance à l'ère du numérique, consacrant tout un chapitre à « l'importance stratégique d'une RH 2.0 », et à l'évolution de ses missions traditionnelles. Or, selon cette dernière, s'il y a bien un domaine couvert par les ressources humaines qui risque d'être touché par le digital, c'est celui lié aux recrutements. Partant du même constat, Solucom estime d'ailleurs qu'il s'agit de l'axe RH le plus impacté. « Avec le développement accru des nouvelles technologies et des réseaux sociaux, la gestion des talents suppose de diversifier désormais son sourcing de candidats, et de modifier aussi ses méthodes de sélection », indique Pascal Nicaud, directeur associé chez Solucom. Et ce n'est pas tout. Avec la révolution digitale, les profils recherchés par les RH évoluent également. « Dans un contexte de mutation du système de production, de nouveaux métiers apparaissent », précise Norbert Girard, citant notamment en exemple l'arrivée dans le secteur de spécialistes des statistiques - appelés data scientists ou data analysts - chargés d'analyser les bases de données constituées par les entreprises. Dans ce sens, certaines structures sont même en train de se doter d'une direction en charge du digital, du numérique ou de l'innovation, entraînant en conséquence des créations de poste. Depuis le 1er novembre, Groupama a ainsi confié à Thomas Vandeville, directeur général de Gan Patrimoine, la direction de la transformation digitale du groupe.

« Pour autant, les nouveaux métiers devraient rester en nombre limité », selon Nicolas Rolland. Interrogé à l'occasion d'une table ronde intitulée « Big data et assurance » organisée le 28 octobre dernier à la FFSA, le responsable de la direction culture et innovation d'Axa France explique que « les entreprises ont surtout besoin actuellement de nouvelles compétences liées au digital ». De fait, si les contours de compétences demandées aux collaborateurs changent, les contenus des formations proposées par les RH sont amenés à se transformer également en profondeur. Tout comme leur forme d'ailleurs, puisque s'appuyant sur les technologies nouvelles, les formations se modernisent, au travers du e-learning ou autres serious game.

Culture de l'innovation

Reste que le rôle des RH est « aussi de fédérer et d'animer le corps social », d'après l'étude de l'Oéma, qui ajoute que « dans un univers productif de plus en plus collaboratif, développer l'autonomie, la responsabilité et l'envie de coopérer constituent des attendus incontournables ». Dans cette logique, les directions des ressources humaines occupent une place centrale pour accompagner les managers, « acteurs-pivots des mutations en cours, et dont la finalité est d'inciter une culture de l'innovation permanente auprès de leurs équipes », conclut Norbert Girard.

(1) L'enquête, les « 10 commandements du DRH numérique » a été menée auprès de 204 entreprises, dont 75 % sont issus des secteurs de l'assurance, de la banque et de la mutualité.

RECRUTEMENT

Face au développement des réseaux sociaux, les RH ont recours à des sources et des méthodes de sélection plus modernes.

MÉTIERS

Le digital induit de nouveaux métiers tels que community manager ou encore data scientist qui demeurent toutefois en nombre limité.

FORMATION

Les formations proposées aux collaborateurs évoluent, à la fois dans leur forme, en intégrant les nouvelles technologies, et leur contenu, en s'adaptant aux nouvelles compétences en numérique recherchées par les entreprises.

ANIMATION INTERNE

Les RH doivent accompagner au quotidien les salariés, et notamment les managers, dans cette transformation digitale.

PASCAL NICAUD, directeur associé chez Solucom « Accompagner les collaborateurs encore réfractaires envers le digital »

« Si les ressources humaines ne se sont pas encore emparé du sujet de la transformation digitale, c'est parce que jusqu'à présent, beaucoup de programmes liés à cette mutation étaient essentiellement orientés vers le client, et non vers leurs collaborateurs. Il faut voir aussi que les RH ne savent pas vraiment vers quoi cette transformation va les mener. Leur principale préoccupation consiste aujourd'hui à accompagner des collaborateurs encore réfractaires envers le digital, notamment au travers de sensibilisations à la culture digitale ou de reverse mentoring. Ceci se réalise parallèlement à la professionnalisation des digital native recrutés, afin que ces derniers entrent réellement dans les règles de base de la vie d'une organisation collective. »

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Marché public de prestation de services en assurances.

Ville de St Mandé

21 juillet

94 - ST MANDE

Prestations de services d'enrichissement de portefeuilles d'investissements pour le...

FGA Fonds de Garantie des Assurances

21 juillet

94 - VINCENNES

Marché de service relatif à la prestation d'assurance..

Ville de St Dié des Vosges

21 juillet

88 - ST DIE DES VOSGES

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Pourquoi la fonction RH occupe une place centrale

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié