Pourquoi la vague de consolidation dans l’assurance mondiale va se poursuivre (Moody’s)

Pourquoi la vague de consolidation dans l’assurance mondiale va se poursuivre (Moody’s)

La fragmentation de certains marchés géographiques, la pression réglementaire et les médiocres conditions économiques vont continuer à booster et même potentiellement accélérer les fusions-acquisitions dans le futur, selon Moody’s.

Les neuf premiers mois de l’année ont abouti à un record d’au moins 200 Mds de dollars de transactions dans le secteur de l’assurance mondiale, selon l’agence de notation Moody’s. C’est donc déjà beaucoup plus qu’en 2007, dernière année record en date, où la valeur sur une année flirtait avec les 200 Mds de dollars. «Jusqu’à présent, nous avons surtout constaté des transactions additionnelles plutôt que transformantes » explique Antonello Aquino, associate managing director chez Moody’s lors d’un point presse à Londres.

Raisons multiples

Les raisons à ces fusions-acquisitions sont multiples : la pression réglementaire au travers de Solvabilité 2 en Europe et  la réforme de la santé aux Etats-Unis ont poussé aux rapprochements, estime l’agence qui cite aussi des conditions de financement particulièrement favorables. « La faiblesse des conditions économiques, bien éloignées des niveaux de croissance de 3,5% au niveau mondial enregistrées avant la crise financière, ont aussi poussé certaines compagnies d’assurance à vouloir accroître leurs revenus » ajoute Antonello Aquino. Enfin, l’appréciation du yen et du renminbi face à l’euro au cours des dernières années ont favorisé les opérations de rapprochement à l’initiative d’entreprises chinoises ou japonaises en recherche de croissance sur les marchés non-domestiques (exemple : Mitsui Sumitomo-Amlin).

Impact équilibré sur les notations

Mais à la différence d’une tendance jusqu’ici avérée, l’impact sur la notation de crédit des opérations de fusions-acquisitions récentes ne s’est pas toujours révélé négatif pour l’acheteur, selon Moody’s : « les implications pour le crédit des opérations récentes sont beaucoup plus équilibrées » explique Antonello Aquino, «on peut notamment expliquer ce phénomène par le financement plutôt conservateur de certaines de ces opérations, qui n’ont pas eu recours à l’émission de dettes. Dans d’autres cas, les bénéfices à long terme de certaines transactions dépassent les risques comme c’est le cas pour Willis-Towers Watson ou encore Fosun-Ironshore ».

Offensives chinoises

A l’avenir, les opérations de consolidation devraient se poursuivre, sinon s’accélérer selon l’agence, qui cite la persistance de conditions économiques médiocres et la poursuite d’une pression réglementaire importante. L’offensive des acteurs asiatiques, et, en particulier chinois en terre européenne, ne devrait pas disparaître : «l’objectif des entreprises chinoises est de sortir de leur dépendance industrielle et de se diversifier» conclut Antonello Aquino.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 06 décembre 2019

ÉDITION DU 06 décembre 2019 Je consulte

Emploi

APREF

ADJOINT DU DÉLÉGUÉ GÉNÉRAL H/F

Postuler

Mission Handicap Assurance

Mission Handicap Assurance

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Marché d'assurances.

Ville de Ruy Montceau

05 décembre

38 - RUY

Achat de titres de transport.

ILEVA - SM de Traitement des Déchêts des Microrégions Sud et Ouest SMTD

05 décembre

974 - ST PIERRE

Prestation de services d'assurances.

Pôle Gérontologique du Riou Blanc

05 décembre

83 - SEILLANS

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Pourquoi la vague de consolidation dans l’assurance mondiale va se poursuivre (Moody’s)

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié