[DOSSIER] Dossier : branle-bas de combat chez les mutuelles santé 3/15

Pourquoi les mutuelles Adrea, Apreva et Eovi MCD créent une UMG

Pourquoi les mutuelles Adrea, Apreva et Eovi MCD créent une UMG
De gauche à droite, MM Brothier, Ronat et Tison

Adrea, Apreva et Eovi MCD ont confirmé la création d’une union mutualiste de groupe (UMG) révélée par l'Argus de l'assurance. Les trois mutuelles interprofessionnelles ont apporté des précisions sur le choix de cette forme la plus intégratrice d’union mutualiste, qui pèsera 1,7 Md€ pour près de 3 millions de personnes protégées.

« Aujourd’hui, la taille et la puissance financière sont la clé du succès. Notre ambition commune est de construire un acteur majeur et un pôle de regroupement de mutuelles. Elle est aussi de renforcer notre poids dans les instances mutualistes et dans Mutex en particulier », a déclaré Maurice Ronat, président d’Eovi MCD, lors d’une conférence de presse, ce jeudi 6 novembre. Avec les présidents des mutuelles Adrea et Apreva, il a présenté la future union mutualiste de groupe (UMG), dont le nom n’a pas encore été choisi. « Nous pèserons 27% de Mutex », a précisé Patrick Brothier, président d’Adrea, à propos de la société d'assurance créée par des mutuelles de la Mutualité française (FNMF).

Un lancement au second semestre 2015

Après une phase d’étude et de préparation des chantiers de collaboration qui doit durer jusqu’en mai 2015, Adrea, Apreva et Eovi MCD prévoient de soumettre le projet à leurs assemblées générales respectives de juin 2015, et de tenir le même mois l’assemblée générale constitutive de l’UMG, dont le démarrage opérationnel est prévu pour le second semestre. « Nous constituerons alors le deuxième groupement mutualiste interprofessionnel », a indiqué Alain Tison, président d’Apreva.

Ouverts à d’autres mutuelles

L’UMG devrait aboutir à la constitution de liens très étroits entre ses partenaires, d’autant plus que c’est aussi la logique de la notion de groupe prudentiel dans Solvabilité 2. Outre la création de liens de solidarité financière, les trois mutuelles se serviront de l’UMG pour développer de nouveaux produits en commun, cibler le marché des TPE/PME, accroitre leurs capacités de négociation pour maitriser leurs coûts, cofinancer des investissements liés à leurs stratégies de développement, ou encore construire ou déployer une politique de partenariat avec d’autres mutuelles.

Pas de fusion à court terme

Parmi les partenaires potentiels pourrait figurer notamment la Matmut pour les dommages. « Adrea expérimente avec la Matmut la distribution de produits Iard. Nous nous donnons pour apprécier cela », déclare Patrick Brothier. Maurice Ronat, qui dit « suivre cette expérimentation de près », évoque aussi « une réflexion sur le rôle des agences », au nombre de 370 pour les trois mutuelles.
Quant à savoir si l’UMG préfigure une fusion des trois mutuelles, Alain Tison affirme que « ce n’est pas à l’ordre du jour aujourd’hui, mais que personne ne peut dire que ce que sera la protection sociale complémentaire dans 5 ou 10 ans ».

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 18 octobre 2019

ÉDITION DU 18 octobre 2019 Je consulte

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Assurances construction - assurances dommages ouvrages.

Gironde Habitat

22 octobre

33 - BORDEAUX

Prestations de services d'assurances.

OPCO Mobilités

22 octobre

92 - MEUDON

Marché d'assurance construction

Mancelle d'Habitation

22 octobre

72 - MANCELLE HABITATION

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Pourquoi les mutuelles Adrea, Apreva et Eovi MCD créent une UMG

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié