Prévention : les entreprises peu mobilisées face à la hausse des arrêts de travail

Prévention : les entreprises peu mobilisées face à la hausse des arrêts de travail
L'industrie est un des secteurs d'activité où les salariés déclarent le nombre moyen de jours d'arrêt le plus élevé.

La seconde édition de l’enquête sur les arrêts de travail réalisée par Rehalto révèle une hausse de l’absentéisme. Mais les entreprises semblent bien mal appréhender ce phénomène

Voilà des résultats qui devraient inquiéter des assureurs confrontés à la dégradation des équilibres techniques de la prévoyance. Selon le sondage réalisé pour la deuxième année consécutive auprès des salariés du secteur privé (lire encadré) par OpinionWay, les arrêts de travail ont fortement progressé en 2015. Ainsi, lors de cette enquête commandée par Réhalto, société du groupe Scor spécialisée dans le bien-être au travail,  37% des salariés ont déclaré avoir été arrêté en 2015 (34%en 2014) et cela pour une durée moyenne de 12,1 jours (calendaires) soit deux jours de plus que l’année précédente. Le taux d’absentéisme (1) progresse ainsi de 2,8% à 3,3%. Et encore, lorsqu’ils sont confrontés à « une difficulté nécessitant un arrêt maladie », 41% des salariés interrogés déclarent ne pas y avoir recours.

Moins d'absentéisme dans les PME

Ces chiffres masquent des réalités très différentes. Selon la taille de l’entreprise d’abord : 8,7 jours d’arrêt déclarés par salariés dans les PME de 50 à 249 salariés contre 17,5 dans les grandes sociétés de plus de 5000 salariés. L’absentéisme est par ailleurs cinq fois plus élevé chez les ouvriers que chez les cadres, et il est plus important dans l’industrie et les transports que dans les services.

Des arrêts liés au travail

Méthodologie
Le sondage a été réalisé auprès d'un échantillon représentatif de 1515 salariés d'entreprises employant plus de 50 personnes. Il s'est accompagné d'une enquête menée auprès de 305 DRH.

De fait, ces arrêts de travail ne sont pas sans lien avec l’activité exercée et les conditions de travail. Pour 18% des salariés ayant connu au moins un arrêt, celui-ci était bien directement causé par leur travail, puisqu'il relevait d’une maladie professionnelle (7%) ou d’un accident du travail (11%). Mais par ailleurs, si la très grande majorité des arrêts sont donc liés à la maladie, dans 20% des cas, les salariés établissent un lien entre cette pathologie et leur univers professionnel, qu’ils s’agissent de « tensions liées à l’organisation du travail », avec en premier lieu la charge de travail, ou de «difficultés liés aux pratiques managériales».

Décalage entre salariés et DRH

Une réalité loin d’être partagée par les directions des ressources humaines. Si les DRH ne sont pas censées connaître les raisons pour lesquelles les salariés sont arrêtés par leur médecin, 77% d’entre elles déclarent généralement les connaître, mais elles n’estiment qu’à 4% la part des arrêts liés au travail. Les DRH n’en reconnaissent pas moins très majoritairement (66%) l’impact négatif de cet absentéisme sur l’entreprise.

La qualité de vie au travail oubliée

Reste que cette prise de conscience ne débouche pas systématiquement sur des actions. Et c’est selon Christian Mainguy, directeur général de Réhalto, l’un des enseignements majeurs de cette étude : « En matière de prévention, il y a encore un long chemin à parcourir. » Et pour cause, seulement 45% des entreprises interrogées ont mis en place des actions spécifiques de prévention des arrêts de travail, et moins d’un tiers ont conclu des accords sur la qualité de vie au travail (QVT).

Méconnaissance des coûts

Faut-il y voir un lien de cause à effet ? Les DRH ne sont, en fait, pas très conscients des réels enjeux économiques. « Seul 10% d’entre eux possède une bonne estimation du coût des arrêts de travail », souligne Christian Mainguy, alors que d’après Rehalto, « ces coûts estimés se situent la plupart du temps entre 0,5% et 2% de la masse salariale ».

(1)  Le taux d'absentéisme calculé ici revient à diviser le nombre de jours calendaires d'absence sur l'année par le nombre de jours calendaires sur l'année en multipliant le résultat par 100.

Emploi

SIACI

Gestionnaire Sinistres Construction H/F

Postuler

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Prestations de services d'assurances dans le cadre des travaux de construction d'un...

Communauté d'Agglomération Chauny Tergnier La Fère

17 mars

02 - SINCENY

Prestations de services en assurances.

Ville d'Aix les Bains

17 mars

73 - AIX LES BAINS

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Prévention : les entreprises peu mobilisées face à la hausse des arrêts de travail

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié