Qualité de vie au travail : be-ys veut séduire les entreprises

Qualité de vie au travail : be-ys veut séduire les entreprises

Le groupe be-ys, créé autour d’almerys en 2017, promeut un nouveau programme serviciel en santé à destination des entreprises, le « Health Lab Program ». Un projet autour de la qualité de vie au travail qui rejoint une tendance lourde dans le monde de l’assurance complémentaire santé.

Le groupe be-ys était jusqu’à présent surtout connu pour son entité be-almerys (ex-almerys, créé en 2000), acteur référent de la gestion de prestations de santé (tiers payant…) pour les assureurs complémentaires santé. Il veut désormais promouvoir un autre versant de son activité avec be-optilys, sa marque dédiée aux solutions de santé.

C’est à Clermont-Ferrand, au sein du siège même du groupe be-ys, qu’a été présentée sa dernière réalisation en date : le « Health Lab Program ». Ce nouveau programme autour des enjeux de la qualité de vie au travail (QVT) a été lancé en janvier 2018 auprès de plusieurs acteurs de l’écosystème clermontois regroupant, sous une bannière unique, une palette de services personnalisés, un outil de pilotage de la QVT ainsi qu’une aide à l’accompagnement et à l’animation de cette démarche.

Une offre socle... et des extras

Dans le détail, comme le souligne la directrice des programmes santé/prévention de be-ys, Katia Pickus, ce programme s’articule dans un premier temps autour d’une offre socle, via le hub de services optibe. « Nous mettons à disposition des entreprises clientes un guichet unique où elles peuvent retrouver, côté services, un annuaire de professionnels de santé, un service de coaching en cas de maladie chronique, un service de téléconsultation médicale (NDLR : avec MédecinDirect) ainsi que de nombreux outils d’évaluation et d’information santé ». Le coût de ce dispositif de base, en fonction de la taille de l’entreprise, est estimé entre 5 et 15 euros par mois.

Mais ce programme va plus loin, avec des services additionnels plus originaux. Un partenariat a en effet été conclu avec la société française de télémédecine H4D, notamment connue pour ses télécabines utilisées par certaines mutuelles étudiantes comme la LMDE. Une cabine de téléconsultation peut ainsi être directement installée au sein de l’entreprise – des téléconsultations prises en charge par les entreprises elles-mêmes, pas encore prises en charge par l’Assurance maladie (les négociations sur ce sujet sont en cours). Autre partenariat mené avec ASM Vitalité, l’un des trois pôles d’excellence physique et sportive de l’AS Montferrand, surtout connu en France grâce au club de rugby de Clermont : une salle d’activité physique peut ainsi être mise en place au sein même de l’entreprise, avec des coachs dédiés. D’autres services seront par la suite intégrés à cet ensemble, notamment une offre kinésiologie/ostéopathie.

Une concurrence vis-à-vis des complémentaires ?

À chaque entreprise sa tarification, en fonction de la profondeur du programme sélectionnée : au niveau de be-ys, le coût de la salle d’activité physique est ainsi estimé entre 30 et 40 000 euros par an, en partie financé par une participation des salariés via leur CE à hauteur d’un peu moins de 100 euros par an.

Ce type de programme en évoque d’autres, à la fois menés par des partenaires des assureurs complémentaires santé (comme le réseau Santéclair) ou par les complémentaires elles-mêmes (« Entreprise/Branche territoire de santé » de Malakoff Médéric, Generali Vitality…). « Cette démarche a d’abord été expérimentée au sein du groupe Michelin », justifie le président de l’ASM Omnisports Pascal Thibault, une expérience clermontoise qui s’est élargie jusqu’au groupe be-ys présidé par Laurent Caredda.

Autre point différenciant que veut valoriser le groupe be-ys : son expertise sur les données de santé, spécificité d’almerys oblige. « L’avantage d’être issu du monde du tiers payant ? Nous savons gérer des flux », note Laurent Caredda. Be-optilys met ainsi en avant un degré de sécurité inédit face à des données de santé on ne peut plus sensibles.

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Contrat de frais de santé à adhésion obligatoire pour l'ensemble du personnel salarié.

Logidôme - OPH de Clermont-Ferrand

21 mai

63 - CLERMONT FERRAND

Prestation de services chèques au profit de la Banque de France.

Banque de France

21 mai

75 - BANQUE DE FRANCE

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Qualité de vie au travail : be-ys veut séduire les entreprises

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié