Quand un agent général crée l'assurance de demain

Quand un agent général crée l'assurance de demain
Montri / Fotolia

Assurer les acteurs de l’économie collaborative est à la portée des intermédiaires de proximité. Preuve en est, le partenariat noué par le cabinet de Richard Béhague, agent général Allianz, avec la start-up e-loue...

Axa et BlaBlaCar, Allianz et Drivy, Matmut et Koolicar, Maif et Weroom… Après une période d’attentisme, les assu­reurs se sont engouffrés dans le monde de l’économie collaborative en proposant des solutions sur-mesure permettant de sécuriser les services d’échanges et de location. Mais parce qu’elles requiè­rent de créer de nouveaux formats d’assurance, ces affaires sont souvent réalisées en direct par les assureurs ou par le biais de grands courtiers. Faut-il en conclure que les intermédiaires de proximité n’ont pas leur place dans ces modèles innovants ?

À portée des agents

« Non », répond Richard Béhague, agent général Allianz exerçant dans les Hauts-de-Seine. Et pour cause. C’est grâce à lui que la start-up e-loue, fondée en 2009, a trouvé auprès d’Allianz France des contrats d’assurance adaptés aux services qu’elle propose. « Nous étions à la recherche de solutions permettant de sécuriser la location de différents biens – véhicules, logements, perceuses, appareils photos et équipements de toutes sortes », explique Alexandre Woog, président et cofon­dateur d’e-loue. Après une première expérience avec le courtier AssurOne pour la location de biens d’équipement, la start-up se met en quête d’un assureur pouvant couvrir aussi les véhicules et les logements en France et à l’étranger. « Pour une entreprise qui emploie une vingtaine de person­nes, frapper à la porte d’un grand groupe d’assurance n’est pas évident », constate Alexandre Woog. C’est le hasard qui l’amène à faire la connaissance de Richard Béhague qui accepte de se pencher sur ce dossier atypique, car son métier, dit-il, « c’est d’identifier les besoins d’un client, de définir les risques encourus et de les traduire en solu­tions d’assurance ». Restait à prendre contact avec Allianz pour élaborer une offre. Richard Béhague a l’avantage d’être mandataire d’une compagnie d’assurance qui s’intéresse de près à l’économie collaborative.

Richard Béhague

  • Agent général Allianz depuis 2010
  • Deux points de vente : Saint-Cloud et Rueil-Malmaison (92).
  • Trois salariés.
  • Commissions annuelles : 485 000 € dont 45 % sur le segment des entreprises.

Six mois d’étude

Mais la tâche n’a pas été aisée pour autant. « Les locations proposées par e-loue concernent plusieurs types de biens relevant de différentes branches d’assurance, il a fallu échanger avec de nombreux interlocuteurs au sein de la compagnie », relate l’agent. Assu­rance automobile prenant le relais de celle du propriétaire, assurance et assistance dans le cadre de la location de logements, assurance dommages (hors vol) pour des biens non dénommés : en six mois, trois familles de contrats sont élaborées. Vis-à-vis de la start-up, le rôle de Richard Béhague ne s’est pas limité à la mise en relation. Il a été aux côtés de son client pendant toute la phase de conception. « Il nous a accompagnés pendant les discussions avec les équipes d’Allianz, notre intérêt étant de disposer de produits offrant le maximum de garanties au tarif le plus bas possible, l’assurance étant un poste important dans notre modèle économique », témoigne le cofondateur d’e-loue. Au final, tous les souhaits des dirigeants n’ont pas été exaucés. « Les contrats pour les biens d’équipement couvrent la casse à hauteur de 750 € et pas le vol, mais à l’avenir il est possible qu’ils évoluent », note Alexandre Woog. Comme pour des offres plus classiques, l’agent général touche une commission sur les contrats souscrits au moment de la location. « La seule différence c’est que les flux financiers sont gérés sur une base trimestrielle : e-loue nous transmet les fichiers des locations tous les trois mois, nous calculons les primes, la compa­gnie émet les factures et nous effectuons l’encaissement », détaille Richard Béhague. L’agent général intervient aussi dans la gestion des contrats : réception des déclarations de litiges et de sinistres. « Nous ne disposons pas des mêmes moyens que les plateaux de gestion des grands courtiers, mais nous avons mieux : nous mettons à la disposition de notre client les ressources des plateformes d’indemnisation et d’assistance d’Allianz, qui interviennent selon des process préalablement définis avec lui. » Un modèle qui lui permet d’absorber d’éventuelles augmen­tations de flux.

E-loue

  • Plate-forme permettant à des particuliers ou à des professionnels de louer leurs véhicules, logements meublés et autres biens.
  • Fondée en 2009 par Alexandre Woog et Benoît Wojciechowski.
  • 20 salariés.
  • 200 000 membres actifs (locataires et loueurs dont 1 000 professionnels).
  • 2,5 millions d’utilisateurs.
  • Présence en France, Russie, Israël, Danemark et États-Unis.

Un secteur en croissance

Alors qu’aux yeux de certains intermédiaires, économie collaborative rime avec perte d’activité, Richard Béhague considère, lui, ce modèle comme une voie de développement. « Certes, à l’avenir nous aurons peut-être moins à faire à des clients souhaitant assurer des biens dont ils sont propriétaires, mais ils utiliseront des biens qui appartiennent à des tiers. Auparavant, les prêts et les locations étaient peu ou pas assurés. L’économie collaborative ne détruit pas de la matière assurable, elle en crée. » Et selon lui, les acteurs de proximité, notamment ceux qui évoluent dans des zones d’activités dynamiques, sont bien placés pour profiter de ces nouveaux gisements, « parce qu’ils sont proches des personnes et des structures qui ont des idées ».

Des locations sécurisées par Allianz France

  • Objets appartenant à des particuliers ou des professionnels
    Remboursement de la caution prélevée à la location, en cas de dommages matériels accidentels causés aux biens (à l’exception de certains équipements tels que smartphones, tablettes, etc.).
  • Logements meublés appartenant à des particuliers
    Annulation, frais d’interruption de séjour, responsabilité civile villégiature, dommages aux biens mobiliers et immobiliers du propriétaire, rapatriement, non-conformité du bien loué, etc.
  • Véhicules appartenant à des particuliers
    Assurance tous risques pendant la durée de la location et assistance.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 13 décembre 2019

ÉDITION DU 13 décembre 2019 Je consulte

Emploi

Mission Handicap Assurance

Mission Handicap Assurance

Postuler

Natixis Assurances

Cadre technique Indemnisation Auto H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

SERVICES D'ASSURANCES DOMMAGES OUVRAGE, RESPONSABILITE DE C.N.R. ET TOUS RISQUES CH...

HABITAT 44 - OPH de Loire Atlantique

12 décembre

44 - NANTES

Location longue durée (4 ans) avec option d'achat, installation, mise en service et...

Service Central des Blanchisseries

12 décembre

75 - SERVICE CENTRAL DES BLANCHISSERIES

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Quand un agent général crée l'assurance de demain

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié