Quels risques en cas de rupture d’une relation commerciale établie ?

Quels risques en cas de rupture d’une relation commerciale établie ?
Mathilde Louvet, étudiante en double licence de droit-management et gestion des organisations, de l’université Paris-Dauphine © dr

Dans le cadre de leur activité, les acteurs de la sphère automobile sont amenés à conclure de nombreux contrats. S’établissent des relations commerciales qui sont amenées à évoluer dans le temps et pour certaines à s’éteindre.

Par la décision du 6 mars 2019, la cour d’appel de Paris (n° 17/21665) statuait sur la très classique question d’une rupture des relations [...]

Connectez-vous pour lire la suite

Cet article est réservé aux abonnés.

Déjà abonné à Jurisprudence Automobile ?

Je me connecte

Abonnez-vous

Vous n'êtes pas encore abonné ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Nos formules d'abonnements
Je m'abonne

Emploi

BANQUE DE FRANCE

Directeur de mutuelle H/F

Postuler

CEGEMA

Chargé de Gestion Emprunteur H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Mission d'expertise comptable

SPLA Grand Angoulême Mobilité Aménagement

05 décembre

16 - Angoulême

Désignation d'un mandataire pour l'opération de réhabilitation - reconstruction du ...

Conseil Départemental de Vaucluse

05 décembre

84 - VEDENE

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Quels risques en cas de rupture d’une relation commerciale établie ?

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié