RC médicale : pas d’obstacle à la prise de contrôle de MIC par MMA

RC médicale : pas d’obstacle à la prise de contrôle de MIC par MMA

Dans une décision datée du 5 février 2014, dont les détails n’ont pas encore été communiqués, l’Autorité de la concurrence a donné son feu vert à la «prise de contrôle exclusif» de l’assureur irlandais MIC par MMA IARD assurances mutuelles. Ce projet modifiant l’actionnariat de l’assureur spécialisé en responsabilité civile médicale avait été notifié à l’Autorité de la concurrence, le 20 décembre 2013. MMA, société du groupe Covéa, détenait jusqu’ici 35% de MIC, aux côtés de Cegedim et de la Caisse d’épargne de Grenade.

Le portefeuille de l’assureur irlandais, géré par le cabinet Branchet, qui est entré dans le giron du groupe Verspieren en 2011, compte 7 000 contrats souscrits essentiellement par des médecins libéraux exerçant une spécialité à risques (3 600 chirurgiens, 2 000 anesthésistes et 600 gynécologues-obstétriciens).

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 14 mai 2021

ÉDITION DU 14 mai 2021 Je consulte

Emploi

ODYSSEY RE

Adjoint(e) de Souscription F/H

Postuler

SOLUSEARCH.

Juriste Réassurance Senior H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

RC médicale : pas d’obstacle à la prise de contrôle de MIC par MMA

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié