Réassurance : Munich Re en perte de vitesse au troisième trimestre

Réassurance : Munich Re en perte de vitesse au troisième trimestre

Le numéro deux mondial de la réassurance a vu son bénéfice net fondre de 28,7% au cours du troisième trimestre de l’exercice 2015 à 525 M€ sous l’effet de la dépréciation de lignes de son portefeuille d'investissement. S'ajoutent les performances décevantes de sa filiale d'assurance directe Ergo.

Un trimestre de turbulences pour Munich Re. Le réassureur allemand a publié, ce jour, un bénéfice net groupe (incluant également les activités d’assurance) de 525 M€ contre 736 M€ au troisième trimestre 2014, soit un repli de 28,7%. Les analystes financiers tablaient sur un bénéfice trimestriel de 670 M€.

Le groupe évoque des effets négatifs sur son portefeuille d’investissements : « Les turbulences sur les marchés de capitaux ont impacté les résultats d'investissement, avec des plus-values réalisées inférieures à la moyenne, des dépréciations de participations et des pertes sur des produits dérivés de couverture », a déclaré son directeur financier, Jörg Schneider. Et d’ajouter : « Avec un bénéfice de 525 M€, nous restons sur la voie d’un nouveau résultat gratifiant pour l’année. »

Contraction du résultat opérationnel

Dans le détail, la réassurance, qui représente environ 55% de l’activité du groupe, a vu son volume de primes progresser de 5,7% sur le trimestre à 7,1 Md€, mais le résultat opérationnel a, quant à lui, chuté de 29,7% à 424 M€. « Cette détérioration est attribuable à la faiblesse des résultats d’investissement auxquels s’ajoutent des pertes sur des dérivés stratégiques », précise Munich Re.

Au plan technique, le réassureur a enregistré pour près de 386 M€ de sinistres en dommages dont 175 M€ pour la seule explosion du port de Tianjin en Chine.

Ergo dans la tourmente

En assurance directe (45% de l’activité), via sa filiale Ergo, Munich Re a vu son résultat opérationnel fondre de 55% à 113 M€ sur la période. « Pour rendre Ergo plus compétitif, nous allons revoir l’intégralité de notre chaîne de valeur. », souligne Markus Rieb, nouveau directeur général d’Ergo. Un plan stratégique devrait être dévoilé au cours du deuxième trimestre 2016.

Perspectives confirmées

Malgré cette publication difficile, Munich Re a confirmé son objectif d'un bénéfice net annuel d'au moins 3 Md€, s'appuyant sur les 2,4 Md€ engrangés sur les neuf premiers mois de l'exercice, grâce à une baisse des demandes d'indemnisation liées aux sinistres de grande ampleur, dont les catastrophes naturelles.

Emploi

Assistra

Mécanicien Automobile H/F

Postuler

Assistra

Mécanicien Industriel H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Prestations d'audits de production.

France Télévisions

23 février

75 - FRANCE TELEVISIONS

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Réassurance : Munich Re en perte de vitesse au troisième trimestre

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié