Réassurance : PartnerRe accepte de discuter l’offre relevée d’Exor

Réassurance : PartnerRe accepte de discuter l’offre relevée d’Exor
Le conseil d’administration de PartnerRe « se dit prêt à engager des négociations avec Exor et de lui offrir l’opportunité de mener un due diligence* » mais qu’il « continue de croire au projet de rapprochement avec Axis ».

24 heures après la nouvelle offre relevée d’Exor, la holding financière de la famille italienne Agnelli, le réassureur PartnerRe, pourtant engagé dans un projet de fusion avec son homologue bermudien Axis Capital, s’est dit prêt à en examiner les conditions.

Décidément, le feuilleton entre PartnerRe, Axis Capital et Exor est digne des plus grandes pièces de théâtre. Alors que l’on croyait le mouvement de rapprochement entre Partner Re et Axis Capital quasiment irréversible, voilà qu’Exor, le premier actionnaire de PartnerRe à hauteur de 9,32%, vient de nouveau jouer les trublions.

Sixième riposte de la part d'Exor

La holding financière de la famille italienne Agnelli a, en effet, complété sa dernière offre à 137,5 $ par action d’un dividende extraordinaire de 3 $ par titre avec l’intention de boucler la transaction au plus tard début 2016. Elle porterait ainsi l’offre publique d’achat (OPA) sur le réassureur bermudien à un montant de 6,8 Md$, soit 6,2 Md€ environ. Il s’agit de la sixième proposition d’Exor depuis le début du bras de fer financier engagé avec Axis depuis avril dernier.

Cette nouvelle riposte de la famille Agnelli a notamment pour but d’influencer le vote des actionnaires de PartnerRe. Et ce, alors que ces derniers se réuniront le 7 août prochain en assemblée générale (au lieu du 24 juillet initialement) afin de se prononcer sur l’offre d’Axis qui a également été améliorée début juillet avec un dividende spécial majoré pour les actionnaires préférentiels de PartnerRe (40% des droits de vote environ).

PartnerRe prêt à examiner l’offre d’Exor…

Dans un communiqué publié mardi 21 juillet, PartnerRe confirme « avoir reçu une proposition d’acquisition révisée de la part d’Exor » de nature « à être raisonnablement qualifiée d’offre supérieure par rapport au projet de fusion avec Axis ».

En conséquence de quoi, le conseil d’administration du réassureur bermudien « se dit prêt à engager des négociations avec Exor et de lui offrir l’opportunité de mener une due diligence* » mais « continue de croire au projet de rapprochement avec Axis ».

… mais continue d'afficher sa préférence pour Axis

Difficile d’établir une comparaison entre l’offre d’Exor et celle d’Axis Capital. Dans le premier cas, les actionnaires de PartnerRe pourraient se targuer d’une belle opération capitalistique… à court terme. D’autant plus que l’environnement de marché de la réassurance n’est pas au beau fixe, chahuté à la fois par une tension sur les prix et une demande atone des cédantes. Ce changement d’actionnaires s’effectuerait donc à taille comparable pour le réassureur qui conserverait son poids actuel dans un marché en pleine consolidation depuis fin 2014.

A contrario, dans le cas d’un mariage confirmé avec Axis Capital, PartnerRe privilégierait une opération industrielle, considérant qu’il existe encore des perspectives de croissance réelle tant du point de vue de la réassurance que l’assurance primaire (45 % de l’activité d’Axis).

En janvier dernier, les deux réassureurs s’étaient entendus sur un rapprochement pour un montant de 11 Md$ (9,8 Md€) en vue de créer le huitième réassureur mondial, selon le dernier classement de SNL Financial. L'entité nouvelle afficherait des primes brutes de plus de 10 Md$ (7 Md$ dans la réassurance, 2,5 Md$ pour des lignes d’assurance spécialisée et 1,5 Md$ pour l’assurance vie, accident et santé), une capitalisation boursière proche de 14 Md$ et des actifs de l’ordre de 33 Md$.

Due diligence : Lors de l'acquisition d'une entreprise, la due diligence constitue l'ensemble des vérifications que l'acquéreur potentiel va réaliser afin de se faire une idée précise de la situation de l'entreprise. Il s’agit d'un audit assez détaillé de documents juridiques, comptables, financiers, complété par une série d’entretiens avec les principaux cadres de la société concernée.
Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 20 septembre 2019

ÉDITION DU 20 septembre 2019 Je consulte

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Assurances statutaires groupement ESMS 65

Etablissement Public d'Accompagnement et de Soins des Hautes-Pyrénées 65

20 septembre

65 - CASTELNAU RIVIERE BASSE

Aménagement du CCAS

Ville de Ruelle sur Touvre

20 septembre

16 - Ruelle-sur-Touvre

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Réassurance : PartnerRe accepte de discuter l’offre relevée d’Exor

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié