Réassurance : Scor augmente son volume de primes de 4,7% en avril

Réassurance : Scor augmente son volume de primes de 4,7% en avril
« Bien que les conditions de marché restent difficiles, Scor Global P&C continue de gagner des parts avec des clients tant existants que nouveaux », indique Victor Peignet, directeur général de Scor Global P&C. © Nathalie Oundjian

Scor Global P&C, qui renouvelait 10% de ses primes totales au 1er avril sur les marchés japonais, indien et américain, a enregistré une progression de 4,7% de son volume de primes. Les prix sont, quant à eux, ressortis quasiment stables.

Après les renouvellements annuels de contrats au 1er janvier, ceux du 1er avril constitue le deuxième temps fort de l’activité d’un réassureur dommages. Scor Global P&C renouvelait près de 10% du volume total de ses primes au Japon, en Inde et aux Etats-Unis. A l’arrivée, les primes sont ressorties en hausse de 4,7% à taux de change constants pour s’établir à 440 M€.

Des opportunités en spécialités aux Etats-Unis

Dans le détail, les primes brutes des traités P&C augmentent de 2% pour atteindre 317 M€ à taux de change constants contre +13% pour les traités de spécialités, lesquels ressortent à 123 M€. Aux Etats-Unis, les primes progressent de 13% en P&C. En spécialités, Scor évoque des « opportunités intéressantes » en matière de risques agricoles, aviation et catastrophes naturelles dans la zone Amérique.

Le Japon a également porté la croissance de l’activité avec une progression de 7% des primes soumises aux renouvellements, reflet de « la normalisation des relations d’affaires avec les principaux groupes d’assurance japonais », souligne le réassureur.

Stabilité tarifaire mais rentabilité espérée conforme

L’environnement de marché de la réassurance dommages continue de peser sur les prix des traités. Globalement, les tarifs sont quasi-stables bien que le réassureur français admet des « baisses tarifaires » sur les traités non-proportionnels. Cette pression sur les prix ne devrait toutefois pas avoir d’incidence sur la rentabilité attendue au regard des objectifs du plan stratégique 2013-2016 « Optimal Dynamics ». « Bien que les conditions de marché restent difficiles, Scor Global P&C continue de gagner des parts avec des clients tant existants que nouveaux », indique Victor Peignet, son directeur général.

L’activité dommages du réassureur devrait collecter 6 Md€ de primes brutes émises en 2016, ce qui correspondrait à un taux de croissance annuel moyen estimé de 7% entre 2013 et 2016. Dans le même temps, le ratio combiné net normalisé devrait atteindre environ 94% à la fin de l'exercice.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 16 juillet 2021

ÉDITION DU 16 juillet 2021 Je consulte

Emploi

Cabinet AG PEX

EXPERT CONSTRUCTION H/F

Postuler

Institution de Prévoyance Caisse de Retraite supplémentaire

RESPONSABLE FONCTION CLE AUDIT INTERNE H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Assurance dommages ouvrage pour la réhabilitation du CIS

SDIS du Gers Sce Départ. d'Incendie et de Secours

30 juillet

32 - Cazaubon

Prestations d'assurances construction

Conseil Départemental de la Loire

30 juillet

42 - CONSEIL DEPARTEMENTAM

Assistance à Maîtrise d'ouvrage pour l'Organisation de la Gestion du Transport Mari...

Conseil Départemental de Mayotte

30 juillet

976 - MAMOUDZOU

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Réassurance : Scor augmente son volume de primes de 4,7% en avril

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié