Après une année difficile, Munich Re reste confiant

En dépit d'une chute vertigineuse de son bénéfice, le numéro un mondial de la réassurance se déclare optimiste et s'ouvre à de nouveaux champs d'investissement.

Munich Re l'aura appris à ses dépens, les obligations d'État sont un placement risqué. Il en aura coûté au premier réassureur mondial 1,2 Md€ de dépréciations sur les obligations grecques au cours de l'année 2011. Soit un impact de 232 M€ sur son résultat global. Au cours du dernier exercice, le rendement sur les placements s'est infléchi de 21,8%, à 6,75 Md€.

Dans son ensemble, la crise financière aura valu à Munich Re une chute de 70% de son bénéfice, à 712 M€, et, surtout, de voir ses challengers Swiss Re et Hannover Re s'en tirer mieux que lui avec des bénéfices respectifs de 1,97 Md€ et de 606 M€. Munich Re n'en est pas moins optimiste. Le réassureur estime que les catastrophes naturelles, qui ont touché son bilan à hauteur de 4,5 Md€ en 2011, joueront cette fois en sa faveur.

Urgent de trouver des alternatives

En effet, après être parvenu à augmenter son volume de primes global de 9% à 49,5 Md€ en 2011, Munich Re s'attend à des renouvellements positifs en termes tarifaires en Corée et au Japon au mois d' avril, et en Australie et aux États-Unis au début de juillet. Il espère ainsi renouer avec un bénéfice de 2,5 Md€ à la fin de cette année. Cette confiance se reflète dans la décision du groupe de maintenir ses dividendes à 6,25 €, ce qui représente un volume total de 1,1 Md€.

Munich Re n'en cherche pas moins de nouvelles orientations. Les faibles taux d'intérêt et l'insécurité dans les obligations d'État conduisent le réassureur à investir de plus en plus dans de nouveaux programmes, comme les transports, les communications, ou les énergies. « Il est urgent de trouver des alternatives de placement à taux de rendement stables et à risques mesurables », déclare Jörg Schneider, membre du directoire chargé des finances. Munich Re, qui s'est déjà engagé à hauteur de 500 M€ dans ces nouvelles activités, prévoit d'y investir jusqu'à 2,5 Md€ à moyen terme.

UN BÉNÉFICE QUI FOND DE 70%
  • Primes brutes groupe : 49,6 Md€ (+ 8,9%) Dont Primes brutes réassurance : 26,5 Md€ (+ 12,3%)
  • Taux de solvabilité : 111% (- 25 %)
  • Rendement sur placements : 6,8 Md€ (- 21,8%)
  • Bénéfice groupe : 712 M€ (- 70,7%). 
  • Ratio combiné réassurance : 113,6% (100,5% en 2010).

 

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Assurance du personnel affilié à la CNRACL.

SICTOM de la Région Montluçonnaise

19 avril

03 - DOMERAT

Prestations d'assurance (DO et TRC) pour la construction d'un conservatoire de théâ...

Ville de Montigny le Bretonneux

19 avril

78 - Montigny-le-Bretonneux

Marché de service d'assurance risques statutaires.

Ville de Cogolin

19 avril

83 - COGOLIN

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Après une année difficile, Munich Re reste confiant

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié