Aucun signe de rémission en vue pour la réassurance (Willis Re)

Aucun signe de rémission en vue pour la réassurance (Willis Re)
© SOUTHCREEK GLOBAL/ZUMA/RÉA

Dans son rapport du premier semestre et son analyse des renouvellements du 1er juillet publiés ce jour, Willis Re confirme les alertes émises par les trois agences de notation sur le marché de la réassurance. Le secteur subit de plein fouet la concurrence des solutions alternatives. Depuis le début de l'année, de nouvelles obligations catastrophes (cat' bonds) ont été émises pour un volume de 5,7 Md$ US (4,17 Md€) portant l'encours à 21 Md$ US (15,33 Md€). Résultat, ces excès de capacités impriment une sévère baisse des prix atteignant même 20% dans les programmes cat et dommages aux Etats-Unis. «Sauf cas de pertes importantes en souscription et en investissement, cette tendance baissière devrait se poursuivre en 2015», indique Willis Re. De telle sorte que le courtier en réassurance n'exclut pas, dans un avenir proche, des mouvements de fusions & acquisitions, des restructurations de capital ou des formations de side cars (1) avec des investisseurs ILS (2).

  1. Structure financière ad-hoc permettant à un réassureur d’augmenter ses capacités de souscription en cédant en quote-part à des investisseurs tout ou partie du portefeuille placé dans le side-car.
  2. Titres adossés sur des risques d’assurance, ou «insurance linked securities».

Le Magazine

ÉDITION DU 29 mai 2020

ÉDITION DU 29 mai 2020 Je consulte

Emploi

SAS COHEN CORPORATE ASSURANCES

Commerciaux Sédentaires H/F

Postuler

SOLUSEARCH.

Juriste Réassurance H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Marché d'assurance DO et CCRD

Conseil Régional Ile de France

01 juin

75 - REGION ILE DE FRANCE

Services d'assurances pour le département des Hauts-de-Seine.

Conseil Départemental des Hauts de Seine

31 mai

92 - CONSEIL DEPARTEMENTAL

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Aucun signe de rémission en vue pour la réassurance (Willis Re)

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié