Costa Concordia : les réassureurs las d'être payeurs aveugles

Costa Concordia : les réassureurs las d'être payeurs aveugles

Tandis que les coûts de l'enlèvement du Costa Concordia ont doublé à 900 millions de dollars, Munich Re s’interroge sur l’opportunité d’exclure à l’avenir les coûts d’enlèvement des couvertures et se retirerait d'une tranche du programme « P&I ».

Alors que les premières condamnations tombent dans le procès du Costa Concordia, assureurs et réassureurs sont encore loin de clore le dossier, l'un des plus coûteux sinistres de l'histoire de l'assurance maritime. Les coûts de l'enlèvement du navire à quelques 300 mètres des côtes de l'île de Giglio en Italie ont doublé à 900 millions de dollars (682 millions d'euros) et l'échéance fixée à juin dernier est reportée à septembre.

Exclure les coûts d’enlèvement

Le destin de ce qui restera l'épave la plus chère de l'histoire de la navigation n'est pas sans inquiéter le réassureur Munich Re qui avait jusqu'à présent estimé sa part au dommage à 80 millions d'euros. Dans la presse allemande, Thomas Artmann, spécialiste de l'assurance maritime chez Munich Re a exprimé son mécontentement de voir les réassureurs écartés des processus décisionnels de l'enlèvement de l'épave alors qu'ils en sont les principaux financeurs. Et de s'interroger sur l'opportunité d'exclure à l'avenir les coûts d'enlèvement des couvertures actuelles. Il regrette par ailleurs que les pourparlers s'effectuent uniquement entre les pouvoirs publics, la société d'enlèvement et les clubs P&I qui couvrent l'enlèvement de l'épave (« Removal of Wreck »).

Dominance des P&I

Détenant 90 % du tonnage mondial, ces « Protection & Indemnity Clubs » (P&I), mutuelles d'armateurs fédérées dans le but d'obtenir une meilleure protection de réassurance, détiennent un programme de réassurance auquel participe Munich Re. Selon la presse allemande, le premier réassureur mondial a décidé de se retirer de l'une des tranches de ce programme, celle concernant les dommages entre 70 et 500 millions de dollars (53 et 380 millions d'euros). Une information qui n'a pas été démentie par Munich Re.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 28 février 2020

ÉDITION DU 28 février 2020 Je consulte

Emploi

SIACI SAINT HONORE

Consultant Santé Prévoyance (contrats collectifs)

Postuler

GROUPAMA OCEAN INDIEN

Responsable du pôle courtage professionnel entreprises et collectivités H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Services d'assurances

EPF Ile de France

24 février

75 - EPF ILE DE FRANCE

Marché d assurances de l établissement public Campus Condorcet.

Campus Condorcet

23 février

93 - CAMPUS CONDORCET

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Costa Concordia : les réassureurs las d'être payeurs aveugles

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié