Dans son différend avec Warren Buffet, Swiss Re enterre la hache de guerre

Dans son différend avec Warren Buffet, Swiss Re enterre la hache de guerre

Un compromis vient d'être trouvé entre Swiss Re et la société d'investissement Berkshire Hathaway, appartenant au milliardaire Warren Buffet dans un contentieux portant sur un contrat de rétrocession en assurance-vie (stop-loss), conclu en 2010 pour les USA par le biais de la filiale Swiss Re Life & Health America. Le réassureur suisse, numéro deux mondial de la réassurance a indiqué jeudi que les deux partenaires étaient tombés d'accord pour baisser le curseur de la couverture de Berkshire Hathaway de 1,5 milliard (1,17 milliard d’euros) à 1, 05 milliard de dollars (820 millions d'euros).

Retour au bénéfice

En  retour,  Berkshire Hathaway, qui est depuis la crise de 2008 l'un des principaux actionnaires de Swiss Re, s'acquittera de la somme de 610 millions de dollars (476 millions d'euros) ce qui permettra à Swiss Re d'annoncer un bénéfice de 100 millions de dollars (78 millions d'euros) à l'issue de ce premier trimestre.

Abonnés

Base des organismes d'assurance

Retrouvez les informations complètes, les risques couverts et les dirigeants de plus de 850 organismes d'assurance

Je consulte la base

Le Magazine

ÉDITION DU 28 janvier 2022

ÉDITION DU 28 janvier 2022 Je consulte

Emploi

LA CENTRALE DE FINANCEMENT

RESPONSABLE ADJOINT MARCHE ASSURANCES H/F

Postuler

La Mutuelle Générale

CHEF DE PROJET IT DIGITAL WORKPLACE (F/H)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Dans son différend avec Warren Buffet, Swiss Re enterre la hache de guerre

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié