Les catastrophes naturelles ont coûté 12,9 Md$ aux assureurs au premier semestre 2015 (Swiss Re)

Les catastrophes naturelles ont coûté 12,9 Md$ aux assureurs au premier semestre 2015 (Swiss Re)
© BFM TV Deux séismes se sont abattus sur le Népal, aux mois d'avril et mai derniers.

Selon le bilan établi par le réassureur Swiss Re, le coût des catastrophes mondiales du premier semestre s’élève à 37,4 Md$ (33,8 Md€), dont 16,5 Md$ (14,9 Md€) pris en charge par les assureurs, pour qui les intempéries aux Etats-Unis représentent le plus lourd bilan. Parmi les catastrophes naturelles enregistrées, les séismes au Népal ont été dévastateurs, ôtant la vie à plus de 9000 personnes, et engendrant des pertes économiques estimées à 5 Md$ (4,5 Md€).

Swiss Re vient d’établir un premier bilan des catastrophes du premier semestre 2015, qui ont coûté la vie à 18 000 personnes, soit plus de 4 800 personnes supplémentaires que l’an passé à la même période. Plus de la moitié de ces victimes ont péri à la suite des tremblements de Terre qui ont sévi au Népal aux mois d’avril et mai. Un terrible drame humain, mais aussi économique, le coût total des conséquences de la catastrophe naturelle étant estimés à 5 Md$ (4,5 Md€), dont seulement 160 M$ (144,6 M€) assurés.

En Asie toujours, les canicules qui se sont abattues sur l’Inde et le Pakistan aux mois de mai et juin, portant la température jusqu’à 48°C certains jours, ont coûté la vie à plus de 4 000 personnes. Enfin, les migrants venus du nord de l’Afrique pour échapper aux conflits et voulant rejoindre l’Europe sont nombreux à avoir péri en mer.

Pertes économiques de 37,4 Md$

Le coût économique des catastrophes mondiales du premier semestre s’élève à 37,4 Md$ (33,8 Md€), dont 16,5 Md$ (15 Md€) sont pris en charge par les assureurs. Le coût des catastrophes naturelles, qui représente 33 Md$ (29,8 Md€), est en baisse de 39% par rapport au premier semestre 2014 (54 Md$, soit 48,8 Md€). La charge revenant aux assureurs s’élève à 12,9 Md$, soit 11,7 Md€, (20 Md$ au premier semestre 2014, soit 18 Md€). Les dommages causés par les orages qui ont sévi aux Etats-Unis entre février et mai représentent le montant à verser le plus important pour les assureurs, soit 6,3 Md$ (5,7 Md€) pour un total de 7,4 Md$ (6,7 Md€). La tempête Niklas du mois de mars, en Allemagne, a de son côté coûté 1 Md$ (900 M€) aux assureurs (pour des pertes totales de 1,4 Md$, soit 1,3 Md€).

Le coût des conséquences des catastrophes du fait de l’homme atteint 4,4 Md$ (4 Md€), contre 4,9 Md$ (4,4 Md€) l’an passé, dont 3,6 Md$ (3,3 Md€) à la charge des assureurs.

Historique du coût des catastrophes (en Md$)

Légende : «insured losses» = dommages assurés / «uninsured losses» = dommages non assurés
Source: Swiss Re Economic Research & Consulting and Cat Perils

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 20 septembre 2019

ÉDITION DU 20 septembre 2019 Je consulte

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Désignation d'un Commissaire aux comptes

Office Public de l'Habitat (OPH) de Vitry-sur-Seine

23 septembre

94 - OPH DE VITRY SUR SEINE

Assurance complémentaire santé et de prévoyance

Deux Sèvres Habitat

23 septembre

79 - DEUX SEVRES HABITAT

Relance assistance à maîtrise d'ouvrage et étude stratégique multisectorielle relat...

Territoire de la Côte Ouest Communauté d'Agglomération

22 septembre

974 - TERRITOIRE DE LA COTE OUEST

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Les catastrophes naturelles ont coûté 12,9 Md$ aux assureurs au premier semestre 2015 (Swiss Re)

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié