Les réassureurs doivent se diversifier pour résister (S&P)

Les réassureurs doivent se diversifier pour résister (S&P)

Une solide capitalisation et une forte solvabilité caractérisent aujourd'hui le secteur de la réassurance et constituent les atouts qui lui permettent de résister à la pression sur les prix et à la faiblesse des taux d'intérêts. Si, à la différence des autres agences de notation, Standard & Poor's n'émet plus de perspectives, elle n'en souligne pas moins dans son étude, parue hier, la solidité des quelque 24 réassureurs qu'elle a passé à la loupe. Toutefois,la pression monte, et l'industrie serait, selon elle, bien avisée de gagner en taille critique. Au risque pour les acteurs, dans le cas contraire, d’être marginalisés et contraints à la consolidation. Ceci est particulièrement vrai pour les petits et moyens réassureurs.

«Détenir une expertise»

Seuls les réassureurs qui se seront diversifiés et ceux qui pourront se différencier en proposant une réelle valeur ajoutée par ligne d'activité pourront survivre, estime l'agence. «La réassurance n'est pas seulement une question de capacité. Un réassureur doit détenir une expertise dans la connaissance des marchés et dans la gestion des risques. Il doit avoir une histoire à raconter !», note Lotfi Elbarhdadi, directeur Financial Services chez S&P. Et de préciser cependant que la taille du réassureur conditionnera sa capacité à se diversifier...

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Les réassureurs doivent se diversifier pour résister (S&P)

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié