[DOSSIER] Dossier «Résultats 2013» : les réassureurs 3/4

Munich Re profite du moindre poids des cat’nat' (résultats 2013)

Munich Re profite du moindre poids des cat’nat' (résultats 2013)

Avec un résultat net de 1,2 Md€ au quatrième trimestre, contre 0,5 Md€ l'année précédente, Munich Re est parvenu à dépasser son objectif annuel (3 Md€) pour afficher un score final à 3,3 Md€ de résultat net, contre 3,2 Md€ en 2012. Une performance qui lui permet de relever son dividende à 7,25 € par action, contre 7 € l’an dernier. Le groupe avait déjà décidé de choyer ses actionnaires en fin d’année dernière avec un programme de rachat d’actions de 1 Md€, lancé en novembre 2013, pour une mise en œuvre complète d’ici à l’assemblée générale du 30 avril prochain. Début février, un volume de 519 M€, soit 3,3 millions d'actions, avait été atteint.

Repli sur les fronts opérationnel et financier

Ces annonces ne doivent cependant pas occulter certains signaux moins favorables sur le front opérationnel. Au global, les primes reculent de 1,7% à 51,1 Md€, tandis que le résultat opérationnel affiche un repli de 17% à 4,4 Md€. Le résultat financier diminue de 8,3% à 7,7 Md€, soit un rendement de 3,5% considéré malgré tout comme correct par le groupe, étant donné l’environnement de faibles taux d’intérêt. Enfin, les fonds propres affichent une baisse de 4,4%, à 26,2 Md€.

Budget Cat'nat' en baisse

Paradoxalement, ce sont les catastrophes qui sauvent la mise du premier réassureur mondial, leur poids s’étant révélé moins lourd qu’en 2012. Ainsi, les cat’nat’ ont pesé à hauteur de 764 M€ en 2013, près de deux fois moins qu'en 2012. En revanche, les catastrophes du fait de l'homme sont passées de 515 millions à 925 millions en 2013 (+79,6%). Au total, la somme de ces sinistres n'équivaut qu'à 10,4% des primes nettes, là où la moyenne se situe plutôt aux alentours de 12%.

Environnement très concurrentiel

L’activité de réassurance, qui pèse pour 27,8 Md€ de primes (54% du total), a dégagé en 2013 un résultat opérationnel de 3,5 Md€ (79,5% du total) et contribué au résultat net à hauteur de 2,8 Md€ (85% du total), dont 0,4 M€ en réassurance vie. Son ratio combiné reste à un niveau faible de 92,1%, bien qu’un peu plus élevé qu’en 2012 (91%). Sur la base des renouvellements du 1er janvier, qui concernent un peu plus de la moitié de l’activité de réassurance non vie, Munich Re fait état d’un environnement «très concurrentiel», se caractérisant par «beaucoup de capacité disponible», et, in fine, par un niveau de prix en baisse de 1,5%.

Amélioration en assurance directe

Les dommages issus des cat' nat' intervenues dans l'Est de l'Europe n'atteignent pas davantage les activités d'assurance au premier euro de Munich Re, qui pèsent pour 16,7 Md€ de primes. Après des années difficiles et en dépit d'un recul de 20% de son résultat opérationnel, la filiale Ergo parvient à doubler son bénéfice à 0,4 milliard d'euros, notamment grâce à une amélioration de son ratio combiné (97,2 % contre 98,7 % en 2012). L’activité d’assurance représente 16,7 Md€ de primes.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 24 janvier 2020

ÉDITION DU 24 janvier 2020 Je consulte

Emploi

Agence Swisslife Paris Madeleine

Collaborateur Commercial en Assurance de Personnes H/F

Postuler

APRIL

Directeur de marché Assurances Construction h/f Fonction CODIR

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Renouvellement des marchés d'assurances d'HABITAT 08.

Habitat 08

24 janvier

08 - CHARLEVILLE MEZIERES

MARCHÉ DE CONSEIL ET DE GESTION D'ASSURANCE MULTI RISQUE IMMEUBLE.

SAIMV Immobilière du Moulin Vert

24 janvier

75 - SAIMV

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Munich Re profite du moindre poids des cat’nat' (résultats 2013)

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié