Réassurance : Exor relève son offre sur PartnerRe à 6,8 Md$

Réassurance : Exor relève son offre sur PartnerRe à 6,8 Md$
Exor a relevé de près de 6% son offre de rachat de PartnerRe.

Exor ne s'avoue pas vaincu. Le véhicule d'investissement de la famille Agnelli a revu à la hausse son offre de rachat du réassureur bermudien PartnerRe, lui-même déjà engagé dans un projet de rapprochement avec Axis Capital en vue de former le cinquième réassureur mondial.

C’est ce que l’on appelle revenir à la charge. Econduit à la suite d'une première offre de 130$ par action, Exor, la holding de la famille Agnelli, a formulé une nouvelle proposition à 137,5 $ par action sur PartnerRe. Dans ces conditions, cette offre valoriserait le réassureur à hauteur de 6,8 Md$ (6,04 Md€ environ), soit une prime de 10 % sur la valeur implicite contenue dans l’accord signé entre PartnerRe et Axis Capital. Exor a par ailleurs fait savoir qu'il s'agissait de son « dernier prix », et qu' « aller plus haut serait irresponsable pour [ses] actionnaires ».

Le conseil d'administration va réexaminer l'offre

Dans un communiqué publié quelques heures après cette contre-proposition, le réassureur rappelle « qu’en accord avec ses obligations et l’accord de fusion avec Axis Capital, le conseil d’administration, après consultation de ses conseillers financiers et juridiques, réexaminera l’offre révisée d’Exor afin d’établir une recommandation dans le meilleur intérêt pour la compagnie et ses actionnaires. »

De son côté, Exor a fait savoir qu’elle avait demandé à la Securities and exchange commission (SEC) - le gendarme financier américain - l’autorisation de demander aux actionnaires de PartnerRe de voter contre l’alliance avec Axis si elle voyait sa deuxième offre une nouvelle fois rejetée. Exor est en effet d'ores et déjà le premier actionnaire de PartnerRe avec 9,32% du capital, acquis pour 572 M$ .

Un obstacle à la fusion avec Axis ?

En janvier dernier, les deux réassureurs bermudien ParnerRe et Axis s’étaient entendus sur un rapprochement pour un montant de 11 Md$ (9,8 Md€) en vue de créer le cinquième réassureur mondial. Une place qu'ils raviraient alors au réassureur français Scor. L'entité nouvelle afficherait des primes brutes de plus de 10 Md$ (7 Md$ dans la réassurance, 2,5 Md$ pour des lignes d’assurance spécialisée et 1,5 Md$ pour l’assurance vie, accident et santé), une capitalisation boursière proche de 14 Md$ et des actifs de l’ordre de 33 Md$.

La semaine dernière, les deux entités avaient confirmé leur projet de rapprochement en y ajoutant un dividende exceptionnel de 1,15 dollar par action pour les détenteurs de titres de PartnerRe. En validant ce plan, les administrateurs de PartnerRe avaient rejeté dans la foulée la proposition de rachat d’Exor, pour un montant de 130$ par action.

Le dilemme de PartnerRe

Difficile d’établir une comparaison entre l’offre d’Exor et celle d’Axis Capital. Dans le premier cas, PartnerRe pourrait se targuer d’une belle opération capitalistique. D’autant plus que l’environnement de marché de la réassurance n’est pas au beau fixe, chahuté à la fois par une tension sur les prix et une demande atone des cédantes. Ce changement d’actionnaires s’effectuerait donc à taille comparable pour le réassureur qui conserverait son poids actuel dans un marché en pleine consolidation depuis fin 2014.

A contrario, dans le cas d’un mariage confirmé avec Axis Capital, PartnerRe privilégierait une opération industrielle, considérant qu’il existe encore des perspectives de croissance réelle tant du point de vue de la réassurance que l’assurance primaire (45 % de l’activité d’Axis).

Abonnés

Base des organismes d'assurance

Retrouvez les informations complètes, les risques couverts et les dirigeants de plus de 850 organismes d'assurance

Je consulte la base

Le Magazine

ÉDITION DU 26 novembre 2021

ÉDITION DU 26 novembre 2021 Je consulte

Emploi

Natixis Assurances

CONTRÔLEUR DE GESTION EPARGNE (H/F)

Postuler

ASCOMA

Chargé de Compte Dommage/ Chargé de Clientèle International H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Achat de carnets de chèques numériques pour la transition numérique des entreprises.

Collectivité Territoriale de Guyane

28 novembre

973 - CAYENNE

Le contrat a pour objet de contractualiser une complémentaire santé pour les agents...

Institut Martiniquais de Formation Professionnelle Pour Adultes Imfpa

28 novembre

972 - FORT DE FRANCE

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Réassurance : Exor relève son offre sur PartnerRe à 6,8 Md$

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié