Réassurance : Fukushima, un an après

Il y a un an, le 11 mars 2011, survenait le tremblement de terre, suivi du tsunami et de la catastrophe nucléaire de Fukushima. Le coût de ces événements pour les assureurs et réassureurs commence à se préciser. Alors que la facture des seuls dommages assurés (dommages matériels et pertes d'exploitation, hors responsabilité civile et assurances de personnes) est toujours estimée à environ 35 Md$ par les experts de Sigma, l'impact de ces catastrophes a été différent d'un acteur à l'autre. Munich Re doit la plus grosse partie de sa facture cat' nat' 2011 (3 Md€) au Japon, de même qu'AIG (3,3 Md$). PartnerRe a, lui, dû débourser quelque 600 M$. Certains ont été moins touchés, tel Scor, grâce à sa politique de rétrocession : ces événements lui coûtent ainsi à 185 M€ en net de rétrocession (368 M€ brut de rétrocession).

Emploi

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

KAPIA RGI

Ingénieur Développement PHP5/ZEND (H/F)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Fourniture, livraison et gestion de titres restaurant pour le Centre de Gestion de ...

Centre Gestion Fonction Publique Territ.des P. Atl. Maison des Communes

18 août

64 - PAU

Services d'assurances pour la commune de Vinon-sur-verdon.

Ville de Vinon sur Verdon

18 août

83 - VINON SUR VERDON

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Réassurance : Fukushima, un an après

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié