Réassurance : Fukushima, un an après

Il y a un an, le 11 mars 2011, survenait le tremblement de terre, suivi du tsunami et de la catastrophe nucléaire de Fukushima. Le coût de ces événements pour les assureurs et réassureurs commence à se préciser. Alors que la facture des seuls dommages assurés (dommages matériels et pertes d'exploitation, hors responsabilité civile et assurances de personnes) est toujours estimée à environ 35 Md$ par les experts de Sigma, l'impact de ces catastrophes a été différent d'un acteur à l'autre. Munich Re doit la plus grosse partie de sa facture cat' nat' 2011 (3 Md€) au Japon, de même qu'AIG (3,3 Md$). PartnerRe a, lui, dû débourser quelque 600 M$. Certains ont été moins touchés, tel Scor, grâce à sa politique de rétrocession : ces événements lui coûtent ainsi à 185 M€ en net de rétrocession (368 M€ brut de rétrocession).

Emploi

Assistra

Chef de Parc Automobile H/F

Postuler

KAPIA RGI

Chef de Projet Assurance-Vie H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Réassurance : Fukushima, un an après

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié