Réassurance : la baisse des prix devrait se poursuivre, selon Standard & Poor’s

Réassurance : la baisse des prix devrait se poursuivre, selon Standard & Poor’s
La course à la taille des réassureurs devrait s'intensifier en 2015.

Voilà des perspectives guère réjouissantes pour la réassurance. Selon l’agence de notation Standard & Poor's, « la tendance à la baisse des prix devrait se poursuivre » dans le secteur, évoquant un marché « soft ». L’analyse de l’agence s’appuie notamment sur les campagnes de renouvellements des contrats de janvier publiées ces derniers jours par les acteurs du marché.

La rentabilité des réassureurs menacée

Le premier réassureur mondial, Munich Re, qui renouvelait un peu plus de la moitié de ses contrats de réassurance non vie au 1er janvier 2015, a enregistré des prix en recul de 1,3%. De son côté, Scor subit une légère inflexion des tarifs sur l’ensemble du portefeuille, de l’ordre de 0,7%, alors même que 70% de ses primes annuelles en traités ayant été remises sur le marché, le réassureur français était parvenu à augmenter ce volume de 2,4% à taux de change constants, à 2,7 Md€.

Et la tendance ne devrait pas s’améliorer dans les prochains mois, ayant pour effet de peser sur la rentabilité des réassureurs, estime Standard & Poor’s pour qui « la diversification des offres et la taille continueront d’être des facteurs de différenciation pertinents pour les réassureurs. »

Accélération des rapprochements

Face à ce constat, « les réassureurs ont analysé l’avenir et en ont déduit qu’il exigeait une taille supérieure », relève l’agence de notation. Cette prophétie auto-réalisatrice est déjà à l’œuvre dans le secteur à l’image des grandes manœuvres en cours.

XL Group a annoncé le 9 janvier dernier le rachat pour 4,1 Md$ de son homologue Catlin. Le nouvel ensemble sera doté de 10 Md$ de primes. De même, fin janvier, les deux réassureurs bermudiens, Axis Capital Holdings et PartnerRe, ont accepté un rapprochement pour un montant de 11 Md$ (9,8 Md€) pour créer l'un des principaux réassureurs mondiaux. L'entité nouvelle afficherait des primes brutes de plus de 10 Md$ (7 Md$ dans la réassurance, 2,5 Md$ pour des lignes d’assurance spécialisée et 1,5 Md$ pour l’assurance vie, accident et santé), une capitalisation boursière proche de 14 Md$ et des actifs de l’ordre de 33 Md$. De quoi ravir à Scor la cinquième place mondiale dans la réassurance.

Dans cet environnement, l’agence maintient sa perspective « négative » sur le secteur de la réassurance en 2015.

Emploi

Aubéane Mutuelle de France

Responsable Contrôle Interne, Gestion des Risques et Conformité (H/F)

Postuler

SOLUSEARCH.

Animateur commercial H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Assurances dommages aux biens

SERM

19 janvier

34 - Montpellier

Traitement des produits locatifs relatifs aux paiements des loyers par les locataires

Paris Habitat OPH Direction des achats

19 janvier

75 - PARIS HABITAT OPH

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Réassurance : la baisse des prix devrait se poursuivre, selon Standard & Poor’s

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié