Réassurance : PartnerRe prêt à discuter la nouvelle offre d’Exor

Réassurance : PartnerRe prêt à discuter la nouvelle offre d’Exor
Le conseil d'administration va examiner les conditions de la nouvelle offre de rachat d'Exor, son premier actionnaire.

Le réassureur bermudien PartnerRe se dit prêt à examiner les termes de la nouvelle proposition de rachat à 6,8 Md$ de son premier actionnaire, Exor, la holding de la famille Agnelli.

Voilà une offre qui ne se balaie pas d’un revers de main. Bien qu’engagé dans un projet de fusion avec son homologue bermudien, Axis Capital en vue de former le 5e réassureur mondial, PartnerRe dit vouloir soumettre à son conseil d’administration l’offre relevée d’achat de 130 à 137,5 $ par action d’Exor, la holding de la famille Agnelli. Et accessoirement le premier actionnaire de PartnerRe, à hauteur de 9,32% du capital.

Prêts à négocier

« Le conseil d’administration de PartnerRe est ouvert et concentré sur la création de valeur de ses actionnaires. Bien que déçu qu’Exor nous ait induits en erreur lors de précédentes discussions, nous sommes intéressés par une proposition de valeur supérieure », souligne Jean-Paul L. Montupet, président de PartnerRe.

Et d’ajouter : « Nous sommes prêts à négocier avec Exor afin de déterminer sa bonne volonté à proposer une transaction qui soit dans le meilleur intérêt de nos actionnaires ».

Dernier prix pour Exor

Pour rappel, Exor a formulé le 12 mai dernier une nouvelle proposition à 137,5 $ par action sur PartnerRe. Dans ces conditions, cette offre valoriserait le réassureur à hauteur de 6,8 Md$ (6,04 Md€ environ), soit une prime de 10 % sur la valeur implicite contenue dans l’accord signé entre PartnerRe et Axis Capital. Exor a par ailleurs fait savoir qu'il s'agissait de son « dernier prix », et qu' « aller plus haut serait irresponsable pour [ses] actionnaires ».

Dans une lettre envoyée ce jour à ses actionnaires, PartnerRe se montre plus ambigüe sur l’offre d’Exor, pointant « des risques structurels significatifs en plus d’une proposition inacceptable en valeur et en conditions ». Parmi ces risques, celui de devoir entre autres rembourser 315 M$ à Axis dans le cas où le projet de fusion n’aboutirait pas.

Abonnés

Base des organismes d'assurance

Retrouvez les informations complètes, les risques couverts et les dirigeants de plus de 850 organismes d'assurance

Je consulte la base

Le Magazine

ÉDITION DU 28 janvier 2022

ÉDITION DU 28 janvier 2022 Je consulte

Emploi

LA CENTRALE DE FINANCEMENT

RESPONSABLE ADJOINT MARCHE ASSURANCES H/F

Postuler

La Mutuelle Générale

CHEF DE PROJET IT DIGITAL WORKPLACE (F/H)

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Réassurance : PartnerRe prêt à discuter la nouvelle offre d’Exor

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié