Réassurance : Swiss Re conforte ses actionnaires

Réassurance : Swiss Re conforte ses actionnaires

Après une année 2017 chahutée, le numéro un mondial de la réassurance met en avant sa solvabilité élevée et sa capacité à investir dans les nouvelles technologies.

Ce n’est pas un plan stratégique, mais, pour 2018, la feuille de route est tracée. A ses actionnaires, qui pourraient s’inquiéter de la chute vertigineuse de son résultat net en 2017 ( - 90,7%), Swiss Re a rappelé, jeudi 4 avril, lors du traditionnel « investor’s day » que ses fondamentaux étaient solides. Le numéro un mondial, qui affiche un ratio de solvabilité de 310% (sans mesures transitoires), se dit bien positionné pour profiter des opportunités de croissance dans l’environnement à venir.

Si l’année 2017 a été éprouvante, la série de cat’ nat’ exceptionnelle – ouragans Harvey, Irma, Maria, tremblements de terre au Mexique, feux de forêt en Californie – a permis de mettre un terme à la baisse continue des tarifs sur le marché de la réassurance dommages. Swiss Re entend ainsi profiter de la remontée des prix dans ses branches P&C (réassurance de biens et responsabilité) et Corporate Solutions (entreprises), tandis que la remontée annoncée des taux d’intérêt devrait dynamiser son portefeuille d’investissement mais aussi les lignes longues de son activité en réassurance vie et responsabilité civile.

Investir dans la R&D et les nouvelles technologies

Pour conforter sa position de leader, Swiss Re entend miser sur l’investissement dans la Recherche & Développement et les nouvelles technologies. Le numéro un mondial de la réassurance se targue ainsi d’avoir dégagé des « marges plus élevées » et « surperformé » sur le marché grâce à une allocation de capital ciblée sur les risques les plus profitables. Ses investissements en R&D seront désormais tournés vers des phénomènes tels que le changement de température à la surface des océans, le cyber risque, ou les diagnostics excessifs en matière de maladies graves.

La stratégie en matière de technologie est « partie intégrante de l’activité commerciale » de Swiss Re, qu’il s’agisse de développer des solutions pour ses clients, améliorer ses processus en interne ou exploiter ses data. « La stratégie tech de Swiss Re a pour but d'avoir accès aux nouveaux bassins de risques et gérer les bassins existants plus efficacement. Par des solutions maison et des partenariats externes, nous sommes préparés pour répondre à l’impact qu’ aura la technologie et conduire l'innovation », a déclaré aux investisseurs Christian Mumenthaler, le CEO de Swiss Re.

La journée investisseurs a également été l’occasion de repréciser les contours du rapprochement avec le conglomérat japonais SoftBank. Il ne s’agit pour l’heure que de « discussions préliminaires » à propos d’un « potentiel partenariat stratégique ». L’investissement minoritaire du conglomérat dans Swiss Re ne devrait pas excéder 10% et il ne s’agit, en aucun cas, de procéder à une recapitalisation, précise le groupe.

Testez L'Argus de l'assurance en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Le Magazine

ÉDITION DU 25 septembre 2020

ÉDITION DU 25 septembre 2020 Je consulte

Emploi

ASSURANCES TOUSSAINT-PAJOT-SEVIN

AGENT GÉNÉRAL ASSOCIÉ H/F

Postuler

SAS COHEN CORPORATE ASSURANCES

Commerciaux Sédentaires H/F

Postuler

+ de 10 000 postes
vous attendent

Accéder aux offres d'emploi

APPELS D'OFFRES

Assurances pour les besoins du Département de la Savoie.

Conseil Général de la Savoie, Direction des Routes Départementales

27 septembre

73 - CONSEIL DEPARTEMENTAL

Assurances pour les besoins de la ville et du CCAS de St Pierre d'albigny.

Ville de St Pierre d'Albigny

27 septembre

73 - ST PIERRE D'ALBIGNY

Souscription de services d'assurances d'une collectivité territoriale.

Ville d'Estrées St Denis

27 septembre

60 - ESTREES ST DENIS

Proposé par   Marchés Online

Commentaires

Réassurance : Swiss Re conforte ses actionnaires

Merci de confirmer que vous n’êtes pas un robot

Votre e-mail ne sera pas publié